AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'avènement des clones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: L'avènement des clones   Mer 18 Nov - 21:15

Cela ne faisait que peu de temps que Karena Doupran était au service de la Chimeratech - non pas qu'elle se rappelait d'un quelconque passé, mais le fait est qu'entre son "réveil" et ce moment, le temps était court, à peine quelques jours, essentiellement passés à tester ses fonctions physiques, mentales et tactiques. Test qu'elle avait passé avec grand succès - elle ne doutait pas qu'en cas de non-satisfaction des critères de la Chimeratech, son éveil aurait vite pris fin - chose qu'elle trouvait parfaitement normal. D'ailleurs, si les tests s'étaient avérés négatifs, elle aurait très probablement mené d'elle-même sa propre destruction - pure preuve de loyauté envers la Chimeratech, qui n'en attendait pas moins. Quoi qu'il en soit, ce jour-là, elle savait très bien pourquoi elle avait été convoquée. Il était effectivement temps d'abriter quelques échantillons de son ADN dans des buts de réparation, mineurs ou majeurs, voire de clonage si le besoin était. Chose à laquelle Karena Douran se prêta sans sourciller - la Chimeratech était propriétaire de son corps, de ses objectifs et de ses pensées, il n'y avait donc pas à transiger sur ce genre de choses.

En entrant dans le laboratoire, Karena jeta à peine un œil aux grands nombre de cuves qui l'entourait - toutes pleines d'humanoïdes plus ou moins identifiables, certains semblant plus vieux que d'autres - mais toutes nageant dans un liquide jaune-orangeâtre, nues et reliées à un grand nombre de sondes et d'appareils respiratoires afin de contrôler leur santé et leur entretien. Karena ne se demanda même pas si elle était elle-même issue une de ses cuves - la question était sans importance, et cela ne la concernait nullement.

Finissant d'arpenter les couloirs du laboratoire, Karena se présenta au lieu des prélèvements sans broncher, se contentant de répondre aux questions qu'on lui adressait, avant de laisser les scientifiques faire les prélèvements nécessaires. La chose étant rapidement bouclée, Karena se retira au bout d'un quart d'heure, faisant à nouveau le chemin inverse.

On lui avait indiqué que désormais, quelqu'un viendrait la tenir au courant des prochaines étapes qu'elle devait passer. Ne se demandant ni qui pouvait être cette personne, ni quand cette personne viendrait, Karena traversait silencieusement en sens inverse le dédale des cuves, se dirigeant vraisemblablement vers le dortoir où elle a été incorporée en attendant de nouveaux ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Lun 30 Nov - 1:25

Kite... ma chère... J'aimerais que tu t'occupes d'un petit jouet pour moi...

Cette phrase résonnait encore dans sa tête, ricochant contre les parois de son crane. Kite se remémorait toutes les directives de ses supérieurs. Quelque chose de tout à fait banal dans sa liste de mission. Ici il lui suffisait tout juste de soumettre l'objet à une suite de question. Bien évidemment dissimulé sous une vulgaire conversation, les grands manitou voulaient juste jauger les capacités mentales de Karena Doupran et quoi de mieux, dans ce cas, que d'envoyer leur arme de discutions massives. Les couloirs étaient interminables, mais elle finit par apercevoir l'objet de ses convoitises au loin. S'arrêtant net, Kite parcourue des yeux Karena sans aucune gène. Tatant ses moindres partie corporelle. Il était vrai que les
scientifiques avaient fait du beau travail. Un sourire tout doux illumina son visage. Le jeu commençait, il fallait lui paraitre la plus amicale possible. Pour peu que cette personne puisse comprendre ce genre de ressentiment.
Bien loin d'avoir des préjugés, elle avait juste été mise en garde par certain collègue de la nature de Karena. Les choses allaient être particulièrement amusante, Kite s'approcha de la femme en mouvement et arrivé à son niveau, le visage tranquille respirant la joie, vomissant la bonne attention elle murmura :

Karena Doupran ?

Sa voix charmante s'étouffait sous le bruit irrégulier des machines mécaniques. L'air était plutôt lourd, désagréable, ce qui n'empêchait pas la Chimera d'avoir bonne mine. Kite plongea ses yeux dans celui de sa patiente...Attendant une quelconque réaction de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Mer 2 Déc - 0:11

Au détour d'un corridor, Karena perçut un mouvement lointain dans le grand dédale de la zone. Un mouvement faible, mais qui ne tentait visiblement pas d'être furtif - ou du moins si il y a essai, celui-ci était particulièrement raté. S'attendant de tomber sur ladite chose en mouvement à un moment ou à un autre, Karena ne dévia pas d'un seul cil de son objectif. Que cet objet soit présent pour son intention ou non n'avait aucune importance à ce moment précis - elle devait suivre l'ordre prioritaire, à moins d'une menace directe. Et elle n'était pas en mission d'interception.

Aussi, lorsque Karena perçut dans son champ de vision la jeune femme à l'origine du mouvement, celle-ci ne ralentit aucunement son allure, ne cherchant même pas à dévier de sa trajectoire. Si la personne avait pour but de la croiser, elle dévierait d'elle-même de la trajectoire - et s'il s'agissait de son contact, celle-ci ne manquerait pas de le lui dire. Chose qui, d'ailleurs, lorsqu'elles arrivèrent à la même hauteur, arriva, ce qui fit pivoter Karena en direction de la jeune femme, tout en s'arrêtant au même emplacement. Se contentant, de fait, d'attendre les ordres, Karena donna donc juste avis de réception à sa nouvelle missionnaire.


"Oui."

Il s'agissait de la réponse la plus courte et la plus expéditive possible - elle n'avait de toute façon aucune raison de transiger sur la réponse, ni aucune raison de retourner la question à son émettrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Lun 7 Déc - 17:58

La femme répondu brièvement à Kite. Démontrant de se fait son statut de ferrailles au yeux de la petite Chimera. Encore un jouet de la grande entreprise qu'il lui faudrait faire sauter. Souvenir de sa première mission d'observation où Pixel faisait dérailler la jeune Viaina. Son discours avait été
parfaitement construit pour éprouver mentalement l'androïde. Mais a la différence de l'ancienne machine de combat, karena ne semblait éprouver rien d'autre qu'une profonde obéissance, taciturne vide de tout ressentiment. C'était pas plus mal, ainsi l'idée de nous trahir ne lui effleurerait pas l'esprit. D'après son dossier, elle était docile et effectuait toutes missions sans le moindre soucis, pour le peu de mission qu'elle avait du effectuait...
Mais ses incroyables performances l'avaient menée sur le devant de la scène et poussée nos géniteurs à vouloir la cloner.
Kite restait de marbre, cette réponses bien trop courte pour une quelconque analyse ne la satisfaisait point. Elle fit une moue légère glissa ses doigts le long de sa joue pour replacer très délicatement sa mèche derrière son oreille. Puis sans relâcher son sourire angélique repris :

« Bien... Je suis votre supérieur Kite. Veuillez me suivre je vous pris... »


Elle se retourna et avança, fluette, légère comme le vent (non présent malheureusement à l'intérieur de la grande tour). Son regard se posa sur sa camarade pour lui soutirer un information d'importance capital :

« Vous vous plaisez ici ? »


Dernière édition par Kite le Lun 1 Fév - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Lun 7 Déc - 18:48

Après que la jeune personne se soit confirmée comme étant son contact, Karena se contenta donc d'hocher la tête et de la suivre, collant son pas au sien. Et elle aurait pu la conduire ainsi jusqu'au bout du monde, cela ne faisait aucun doute. Non pas que Karena soit une machine - elle ne se "sentait" pas machine du moins, car elle avait conscience d'être elle-même et maîtresse de ses pensées - mais Karena avait d'ors et déjà décidé de servir la meilleure cause d'entre toutes - celle de la Chimeratech, la seule qui pouvait survivre. Cette pensée était profondément cynique, voire industrieuse, mais Karena s'en fichait. Quant à son passé... Elle n'en avait pas vraiment un véritable souvenir, tout en ressentant, quand elle y pensait et cherchait à en atteindre, que tout l'ensemble était comme recouvert dans une grande chappe sombre et unifiée - toute pensée dans ce sens la convainquait, d'ailleurs, que cela n'avait strictement aucune importance. Elle n'était donc pas une machine - peut-être qu'elle n'était plus pleinement humaine non plus, mais cela importait bien peu.

Quoi qu'il en soit, toutes ces pensées prirent fin lorsque sa nouvelle supérieure hiérarchique lui adressa de nouveau la parole - elle ne pouvait malgré tout pas s'empêcher de ce demander quel pouvoir pouvait bien posséder cette petite pour être sa supérieure hiérarchique directe - il fallait dire que Karena se considérait objectivement et froidement comme l'un des produits les plus ultimes de la Chimeratech au jour d'aujourd'hui - sans douter pour autant que la chose qui rendait la jeune femme si importante devait être fondamentale.

Lorsque celle-ci lui demanda si elle se plaisait ici, Karena ne pût s'empêcher de trouver la question stupide. Mais ce n'était pas la réponse attendue, aussi Karena finit, en posant ses yeux sur ceux de Kite, par lui répondre d'une voix toujours aussi tièdement neutre.

"C'est ma patrie."

Encore une fois, Karena ne lâcha pas plus de mots que nécessaire pour répondre à sa supérieure hiérarchique. Elle avait, en effet, repoussé la question - qui appelait à des sentiments de confort, de bonheur, de plaisir, chose dont elle avait parfaitement conscience - pour lui répondre la réponse la plus évidente: quoi qu'il en soit, quel que soit les choses que pourrait devenir la chimeratech, cet endroit restait sa patrie - et elle y resterait fidèle au plus profond d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Lun 1 Fév - 1:20

… patrie... ennuyeux.... véritable sans aucun doute... mais particulièrement... robotique ? En même temps à quoi elle s'attendait franchement... Kite fit une petite moue désapprobatrice devant la réponse expéditive de la femme-boulon. Tournant ses yeux dans ses orbites, presque comme une enfant pourrait le faire devant quelque chose d'évident et pourtant décevant. Elle reprit son avancé cadencé avec grâce et délicatesse dans les longs tubes métalliques de la chimera. Redressant les épaules pour placer ses mains derrière sa tête. Attitude pour le moins décontracté, son franc sourie vint rapidement remplacé le mécontentement de la première réponse. Tout ses faits et gestes se tintaient délicatement d'une touche d'enfantillage pour le moins surprenant de la part d'un agent de son rang. Mais comme si cela lui était égale... elle sifflota (merveilleusement bien) un moment, pensive sans aucun doute avant de reprendre :

Humm... votre patrie hein ? Humm....

Elle accessit discrètement en continuant de sa petite voix :

Et sinon, vous aimez la musique ?

Changement complet de sujet, tout le contraire d'une question professionnel. Interrogation subite que l'on pourrait aisément juger d'inutile et à raison. Mais ici, dans les recoins de l'inutilité se cachait bien plus d'informations que dans les réponses aux typiques grandes questions, qui se trouvait, de toute manière, dans son dossier. Tas de papier que la Chimera avait lu et relu mais qui manquait, à son sens, de vrai questions personnelles. C'est vrai ça... pourquoi aucun psy, aucun scientifique ne lui avaient posé une question simple tel que ses goût pour l'art ou autre digressions de ce genre. On, le conseil général de la Chimeratech, avait confié une mission bien particulière à la demoiselle. Lui faisant pleinement confiance sur ses capacités à déceler chez leur nouveau jouet un quelconque problème de coordination. Non pas au niveau physique, auquel cas il n'aurait surement pas envoyer la faible Kite mais bel et bien psychologique. Une sorte de dernier test avant de lui confier des missions bien plus importantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Lun 1 Fév - 3:39

Suivant toujours sa supérieure hiérarchique en se coordonnant sur son pas lent et mesuré, Karena ne disait pas grand chose - ne pensait pas grand chose. Elle était juste là pour obéir, et elle s'en contentait pour le moment. Si la situation le demandait, elle avait la capacité de réfléchir et de réagir comme n'importe quel être humain - comme n'importe qui d'autre, d'ailleurs, elle aussi été parfaitement humaine après tout - mais la situation ne correspondait pas à ce schéma pour le moment. Elle était juste là pour obéir, et cela s'arrêtait là. Rien d'autre n'avait d'importance à ses yeux à cet instant précis. Chose qui changea subitement face à la question particulièrement subtile qu'on venait de lui poser, question à laquelle elle répondit dans les détails, tout en continuant d'avancer de son même pas neutre et froid.

"Je n'ai aucune préférence musicale à l'heure actuelle. Par défaut, j'aurai tendance à dire que j'aime la musique de type hard métal, qui correspond bien à ce que l'on peut s'attendre de moi. Mais je peux aussi me ranger dans un tout autre style de musique, si je dois me rapprocher des goûts culturels de ma cible ou, par exemple, faire transparaître une sensibilité émotionnelle quelconque correspondant à un autre type de musique."

La réponse était, on ne puis dire, dès plus complètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Lun 1 Fév - 20:39

Kite resta sans voix. Là encore tout son être s'articulait de la manière la plus attendus possible. Réponse précise et pourtant complètement nouée d'indifférence. Il fallait bien avouer que c'était la parfaite réponse. Le couloir arrivait bientôt à sa fin, terminer par un grand ascenseur aux lourdes portes peinturlurées de rouge et de noir métallisé. Sans dire un mot, elle glissa son doigt sur l'identificateur général leur permettant de grimper dans le monte charge. Il ne lui fallut pas longtemps, une fois l'ascension commencer pour reprendre :

Si ça ne vous dérange pas, je dois aller chercher quelques affaires, vous m'accompagnez.

Pas besoin d'attendre un quelconque accord de sa part, la machine savait très bien à qui elle avait à faire. Il allait de soi qu'elle ne refuserait jamais rien à un supérieur. Passant une main dans ses cheveux, imitant au mieux l'air superficiel des jeunes bourgeois des grande capital, elle continua tout sourire : Et l'art ? vous aimez l'art ?

Chacune de ses questions portant sur une analyse précise, Kite continuer son petit jeu de femme sans cervelle, prenant presque plaisir à une conversation aussi banale. Les numéros défilait sur l'écran numérique. Encore quelques secondes et les portes s'ouvriraient sur les niveaux supérieurs de l'infirmerie mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Mar 2 Fév - 1:18

Entrant à son tour dans l'ascenseur, Karena ne répondit effectivement pas à la non-question de sa supérieure hiérarchique. Si elle avait à faire ailleurs, elle avait à faire ailleurs. Et si elle lui demande de la suivre, elle la suit. Sans poser de question. C'est pourquoi Karena s'était-elle contentée de s'arrêter à ses côtés, continuant à regarder la porte se refermer sur elle-même, sans laisser filtrer la moindre forme d'émotion ou de réaction particulière quelconque. Tout juste répondit-elle à la nouvelle question, à propos de l'art.

"L'art ne s'aime pas. L'art est ce qu'il est. Tout au plus peut-on dire que l'œuvre nous convient ou non. J'ai été sensibilisé à toutes les formes d'art."

Le minimum que l'on puisse dire, c'était que Karena avait réponse à tout. Dans les faits, Karena aurait pu s'étonner d'un tel déluge de questions - elle ne doutait pas un seul instant que sa supérieure connaissait déjà les réponses - mais elle n'en faisait rien. Ce n'était pas à elle de juger des demandes de sa supérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Ven 5 Fév - 1:32

Les portes se ré-ouvrèrent sur les étages supérieur de l'infirmerie mécanique. Ici pas jouet en construction, ni même le bruit incessant des machines vomissant des trainées de fumée noir. Un silence respectable perturbée par quelque rare moment d'euphorie scientifique. Ou lors de la pause café, lorsque toute les grosses têtes de la chimera glissent leur badge devant la cafetière sur entrainer qui ne prends que dix minutes pour cracher les vingt cafés demandé. Dans ces enchainements de sales, il n'y avait qu'un regroupement de penseur, dessinant tout ce qui leur passer par la tête sur de grand bout de papier, discutant de sujet dont personne n'aurait l'idée d'aborder, tous vêtu d'une chemise blanc, comme pour se donner un air important. Mais c'était avant tout, ici qu'on retrouvait la plus grosse base de données concernant les personnalités de la Chimeratech. Tout les dossiers entassés sur leur coin de bureau, reprenait et analysée toute sorte d'information, de faits du plus simple au plus compliquer. En réalité leur intérêt dans la grande entreprise était bien limiter, il refaisait leur même boulot que les machines, en plus de temps, et souvent avec quelque erreur d'interpretation du à leur jugement personnel. Mais c'est ici, et juste ici que Kite venait chercher ses informations. Elle reprit d'un pas plutôt lent pour ne pas distancer sa camarade (qui avouons le, ne se ferait surement pas distancer par une voiture de ralley... mais bon). L'équipe scientifique garda un œil sur la jeune femme. L'ambiance se tentait d'une touche d'anxiété. Il faut dire que la dernière fois que Kite s'était rendu ici, c'était pour le grand ménage, façon sympathique du conseil de la Chimeratech pour décrire le licenciement des gens inutiles, et bien évidement, une équipe travaillant sur les plus grand secret de la tour ne se voient pas offrir une retraite de luxe mais plutôt un petit séjour dans le broyeur d'en face. Alors oui, quand celle qui à tuer la moitier du labo d'un simple : "voila monsieur, selon mois toutes ces personnes ne sont pas nécessaire", elle n'est pas accueillit chaleureusement. La vérité c'est que la plus part des gens travaillant ici se méfiait comme de la peste de la petite Kite. A quoi bon.. ? quand bien même il se méfiait, elle pouvait en quelques phrases les glisser dans sa poche, et c'est pour ça que les grand patron l'aimer tant. Quoi qu'il en soit, les deux jeunes femmes continuaient leur avancées jusqu'à un petit bureau, où, en plus, d'un tas de dossier en équilibre, griffonner un vieille homme tout barbue. Soupirant faiblement, s'étirant sensuellement, Kite commença d'une douce voix matinal :

...Elkazo

L'homme se redressa au son mélodieux de la jeune fille, observant la cheftaine et celle qui se tenait droite derrière elle.

Mademoiselle Kite... Quel plaisir de vous voir ici...

La chimera se tortilla, comme une enfant, levant les yeux au plafond, lui donnant un air profondément désintéresser... Ce qui arracha un petit rire au vieux scientifique, qui montra du doigt un carton dans le coin de la salle. Kite soupira de nouveau en déclarant :

Enfin... mais j'ai bien peur que tout ceci soit trop lourd pour mon pauvre petit corps...
Je suis persuadé mademoiselle que votre amie pourra vous portez main forte n'est-ce pas ?

Les deux agent de la chimera se retourna vers Karena, attendant de voir ce qu'elle aillait bien pouvoir faire, répondre... Kite souriait intérieurement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Ven 5 Fév - 3:25

Pendant tout le temps du trajet, Karena ne broncha aucunement, dans aucune circonstance. Elle n'avait même pas détourner le regard de son chemin pour observer les personnes autour d'elle - ou, pour être exact, elle les avait évalué d'un seul coup d'œil. Ils sentaient tous la peur, bien plus encore que la méfiance. Il semblerait que, pour une raison ou pour une autre, toutes ces personnes n'étaient pas à l'aise en leur présence. Mais cela n'avait aucune importance aux yeux de Karena. Elle n'avait pas reçu d'ordre en ce qui les concernait, aussi restait-elle simplement neutre à leur présence - sachant très bien qu'aucun d'entre eux n'oserait leur chercher d'ennui.

Lorsque sa supérieure hiérarchique s'arrêta pour parler, Karena se contenta de rester à ses côtés, sans la moindre réaction. Aucune menace n'était présente en cet endroit à priori, et aucun ordre ne lui avait été donné. De ce fait, elle se contentait d'une position neutre, avec une réactivité en cas de mise en danger de sa propre existence ou de celle de sa supérieure. Rien de plus, tout le reste n'était que piétaille. Elle ne réagit pas non plus lorsqu'ils parlèrent et désignèrent un carton, dans le coin de la salle. Elle n'avait aucun ordre en ce qui concernait cet objet, ni en ce qui concernait un esprit d'initiative à prendre. C'est à peine si, en réaction face au regard de sa supérieure hiérarchique, Karena se contenta de constater la réalité.


"Je suis parfaitement capable de le porter, si c'est ce que vous vous demandez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Mar 9 Fév - 13:09

Ton sens de l'initiative avoisine celle d'un poisson rouge. N'es-tu donc pas capable de comprendre se dont j'ai besoin ?

Elle se mit à sourire durement, le même sourire qu'on pouvait dessiner sur les geôliers menant le coupable se faire pendre. Puis, tout aussi gentillement, elle continua :

En vue de tes capacités d'analyse tu devrais pouvoir anticiper mes désir. Je n'ai ni l'envie, ni la force suffisante pour porter ce carton. Je ne compte pas pour autant te supplier main forte, tu es fait pour ça non ?


Son air d'auto-suffisance repris le dessus. Un regard noir ne cherchant même pas à croiser le regard de la machine de combat. La Chimera croisa les bras se retournant vers le vieux monsieur :


Et voila... encore un jouet dont la seule capacité est de tirer plus vite que son ombre... Ha ça oui... elle sait faire... Mais pour sur, aucun neurone ne se bouscule en haut...

Le scientifique ne changea ni d'attitude, ni d'expression. un large sourire de grand-père brillait sur son visage tout fripée. Kite jeta alors un coup d'œil vers sa camarade, un regard de dédain profond, elle finit :


Quelque chose à dire ?


Son attitude d'enfant capricieuse n'était pas digne d'un chef. Désagréable, méchante, elle savait se montrer peste quand il le fallait. Mais ici, ce n'était rien d'autre qu'un exercice de style.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Mar 9 Fév - 13:34

Face à l'agression de sa supérieure, Karena se contenta de lui retourner un air neutre, et, d'une voix extrêmement froide et posée, presque impersonnelle, elle se contenta de répondre ce qui était une évidence à ses yeux - et qui l'était sans doute à sa supérieure hiérarchique également. Mais puisque celle-ci lui posait la question, Karena formula platement les évidences qui, selon elle, était des pensées humaines parfaitement saines.

"Je n'ai pas reçu instruction de vous servir, ni de prendre des initiatives pour devancer vos besoins, ni de m'offusquer de vos demandes. On m'a simplement demandé de vous obéir, et vous ne m'avez demandé que de vous suivre et de répondre à vos questions. Alors je vous suis et je vous réponds."

Comme si cela était nécessaire, Karena se permit même d'ajouter un résumé de ses paroles, afin d'être parfaitement sûre d'être comprise, comme si cela pouvait être douteux.

"En résumé, si vous voulez que j'anticipe tous vos désirs, vous n'avez qu'à me l'indiquer, et à me préciser clairement vos désirs."

Karena ne prit pas la peine de préciser les modalités de cette obéissance - une supérieure hiérarchique telle que Kite ne pouvait que les connaître à coup sûr. Car il était évident que si elle ne lui imposait aucune forme de personnalité, Karena allait continuer à réagir froidement et efficacement, sans la moindre limite et la moindre gêne. Et cela pouvait se montrer très dangereux, dans la mesure où Karena chercherait alors systématiquement la méthode la plus efficace et la plus expéditive pour régler le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Dim 14 Fév - 2:44

Kite ne lui répondit qu'un chaleureux sourire et lui montra du doigt la grosse boite. Puis faisant un signe de la tête au vieux monsieur, elle reprit la direction du couloir en lui soufflant :

Prends le carton et suis moi.

Son lunatisme poussé à l'extrême en ferais pâlire le docteur Jeckle lui même... Quelque minutes suffirent pour rejoindre une pièce un peu plus éloignée que les autres du point stratégique de l'étage, la machine à café. Dans une ambience isolée, au calme, elle invita son amie a entrer et fermer la porte derrière elle. Pas bien grande, mal illuminée, elle détenait néanmoins tout ce qui fallait, une table et deux chaises. S'installant donc aussitôt sur l'une d'elle, elle formula solennellement le droit à sa camarade d'en faire autant. Avant de rentrer dans le vif du sujet, la petite fille avait encore une ou deux questions à lui soumettre :

Que pensez vous de moi agent Doupran ?

La réponse n'avait nullement besoin d'être mélioratif comme sans douter sans aucun doute Karena. Simple curiosité de la demoiselle pour juger de son opinion personnelle, en espérant que cette fois-ci le robot ne s'arrette pas à un simple "rien"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Lun 15 Fév - 1:03

Après avoir pris le carton, Karena suivit sa supérieure hiérarchique sans mot dire. Son sourire crispé, même à peine une centième de seconde, et cette petite étincelle dans les yeux n'avait pas manqué d'être remarqué par Karena, qui avait un sens de l'observation extrêmement développé - un don chez elle, selon elle-même, qui avait fait qu'elle avait été intégrée sans difficulté à la Chimeratech. Tant et si bien que lorsqu'elles arrivèrent dans la pièce secondaire, après avoir déposé la caisse à un emplacement approprié et qu'elle était allée s'assoir, Karena s'assit d'une manière presque insolente - mais clairement faussement molle, tellement il était évident qu'elle était capable de bondir à la moindre alerte - tout en regardant Kite d'un air neutre et distant - jusqu'à ce qu'elle lui pose sa question. Alors, elle lui sourit presque d'un air carnassier - il était étonnant de la voir réagir ainsi après la froideur presque robotique dont elle avait fait preuve juste avant - avant de lui répondre d'un ton ironique les propos suivants.

"Je suppose que si je réponds "rien", cela va te faire bondir, n'est-ce pas? Donc je vais te dire ce que je pense de toi, cheffe."

Se redressant alors, Karena se mit à énumérer, très vite, tout un tas de description importante et parfois contradictoires.

"Socialement, je pense que vous êtes redoutable et dangereuse. Politiquement, je pense que vous êtes extrêmement fine et rusée. Sentimentalement, je pense que vous êtes colérique et cruellement précise. Empathiquement, je pense que vous êtes réfléchie et profondément et logiquement égoïste. Sexuellement, je pense que vous êtes insupportablement forte et extrêmement dangereuse et exigeante. Professionnellement, je pense que vous êtes indispensablement utile."


La regardant alors finalement d'un ton neutre et froid, Karena termina sur des mots neutre, comme si tout cela était d'une évidence profonde.

"Cela vous convient-il mieux que "rien", cheffe?"

Il devenait, d'un coup, évident que sa façon de s'exprimer, ainsi que toutes ses paroles, avait été consciemment choisi de façon délibéré afin de marquer leur destinataire sous son empreinte - sans que tout cela puisse traduire un sentiment autre que, finalement, une neutralité froide et constante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Mar 23 Fév - 23:40

Kite buvait tout ce que lui disait son interlocutrice. C'était un plaisir de voir une si belle intelligence artificiel débiter un discours aussi parfait.
D'après ce qu'elle avait pu voir, Karena n'avait rien de défaillant, au contraire, c'était une excellente Chimera. Enfin les choses n'étaient pas terminés.

Kite lui sourit tendrement avant de glisser sa main dans le vieux carton. Un dossier, tamponner d'un "top secret" qu'elle ouvrit devant elle. un tas de photo, d'analyse scientifique et autres feuilles volantes confidentiel traçant un rapport complet sur un ancien agent.
Elle releva les yeux vers Doupran et lui murmura :


"J'aimerais votre avis sur un dossier, dites moi franchement tout ce que vous pourrez en tirer"

Il y avait un petit quelque chose de carnassier dans son regard songeur. Cette analyse qu'elle lui demandait, n'allait pas seulement servir à l'étudier mais aussi à mieux comprendre l'agent dont il était question...
Kite reprit :


"Connaissez vous l'agent Vaiana Sangwer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karena Doupran

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: L'avènement des clones   Mer 24 Fév - 17:34

Bien sûr, Karena n'essaya même pas de regarder le dossier qu'avait ouvert Kite devant elle. Il s'agissait d'un dossier classifié top secret, chose qui ne lui avait pas échappé, et n'avait pas, à l'heure actuelle, l'accréditation pour s'y intéresser. Mais puisque sa supérieure hiérarchique lui demandait d'étudier le dossier, elle fera suite à sa demande sans la moindre retenue dès qu'elle le souhaitera.

Elle lui demanda cependant, en préambule, si elle connaissait un agent dénommé Vaiana Sangwer. Question qui, aux yeux de Karena, était de pure rhétorique, tellement la chose était évidente: elle avait bien entendu en mémoire tous les noms des agents de la chimeratech dont l'existence n'est pas secrète, ainsi que le noms des rebelles et des chasseurs connus. Et feu l'agent Vaiana Sangwer faisait partie de cette liste. Aussi, d'un ton neutre, Karena se contenta de réciter la synthèse générale de l'historique de cet ancien agent d'une voix neutre.


" L'ex-agent Vaiana Sangwer a été retrouvée et éliminée le 16 juin de l'année précedente, suite à ses actes de rébellion à la chimeratech. Elle était formée pour des missions d'infiltration et de nettoyage des réseaux de terrorisme grâce à des infiltrations d'Oxydrine Hydroxide. Les premiers rapports d'espionnage indiquent la présence d'un comportement passionnel envers ses cibles, attribué à une erreur dans le programme de formation. L'agent responsable a été amené en centre de démantèlement."

Il s'agissait, ni plus ni moins, que le rapport officiel effectué sur l'agent Vaiana Sangwer qu'on lui avait inculqué - encore que Karena ne se rappelait que très vaguement quand et comment, comme un souvenir flottant dans un espace et dans un temps qu'elle ne saurait définir réellement - qu'elle venait de soumettre à Kite. Sans doute y avait-il d'autres informations complémentaires qui n'avait pas été porté à la connaissance de Karena - chose qui ne la perturbait pas le moins du monde. Il était même possible qu'elle ne connaisse pas toute la vérité sur tout - et sur ce point, Karena ressentit un vague dégoût à l'idée de s'intéresser plus que cela à ce détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avènement des clones   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avènement des clones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kel'Thuzad et l'Avènement du Fléau
» [750 pts], Le Seigneur des clones, la roulette russe
» Les bons clones snes.nes
» [Fan-fiction] L'avènement des ombres
» Clones d'avatar au Casino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Bases :: Chimeratech incorporated :: l'infirmerie mecanique-
Sauter vers: