AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contemplation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Contemplation   Ven 6 Nov - 12:12

Le monument restait statique. Cela faisait deux heures que Kite l’observait sous tout les angles. Il n’y avait pas dire, les Chimera n’auraient pas pu trouver plus imposant et plus représentatif de leur puissance. Dominant la ville, la statut semblait régner en maitre absolu sur la place publique. Tout comme les Chimeratech le faisait. Aussi étonnant qu’il pouvait paraitre, très peu de citoyen s’arrêtait pour admirer l’œuvre d’art, finement taillé, tout détails étaient travaillés à la perfection. Pourtant il n’attirait l’œil que de quelques Hommes, et bien souvent ces derniers se trouvait être de la Chimeratech. Décidément qu’elle parfaite représentation du pouvoir de la grande entreprise. Régnant en maitre sur la ville, personne ne lui jetait un regard, ce fut était un acte de trahison pour ce peuple assouvit.
Kite elle, n’avait pas baissé les yeux une seconde, bien attentif à ce qui se passait autour d’elle, elle s’amusait à dénombrer toutes les personnes qui vouaient pour cette architecture un quelconque amour. Elle venait tout juste d’atteindre les sept lorsque une voie vint interrompre son ménage cérébrale.

« Elle vous plait…. »

La voix était celle d’une jeune homme, provenant de derrière la Chimera. Kite, sans même se retourner s’était décris à la perfection comment était le garçon qui l’interrompait dans sa contemplation. Sans doute un bel homme, plutôt jeune, calme et souriant. Il y avait dans sa voix un soupçon d’intérêt pour la sculpture. L’homme devait avoir un gout pour l’art.
Son analyse continue pendant plusieurs minutes, en silence elle s’imagina détails par détail à qui elle avait à faire. L’inconnu lui resta silencieux, suspendu aux lèvres de la demoiselle. Prisonnier de son silence, attendant son heure comme le condamné attends le bourreau.

« Elle est magnifique… »

La voix de Kite avait ce quelque chose d’extraordinaire, que même un fou amoureux remercierait Kite de la nouvelle de la mort de sa bien aimée pour peu que se soi la Chimera qui lui est dit.
L’homme eu un frisson, sa respiration se bloqua.
Tout à fait consciente de ce qui se déroulait et bien d’humeur à en profiter, la Chimera se retourna, délicatement, en finesse. Son visage, illuminait par le soleil présent, la rendait juste divine. Tandis que ses yeux en amendes se teintaient d’une couleur ambre, sa peau, pâle alliée à son corps fin, lui donnaient un air délicat, un peu malade. Quelqu’un qu’on voudrait protéger et serrer contre soi.
L’homme n’en pouvait plus. Il observer chacun de ses traits, bouche ouverte, air Béa, ses yeux étaient ronds comme ceux d’un poisson.
Amusée par un tel spectacle Kite n’y alla pas de main morte, elle fit son plus beau sourire. Dégagée de toute timidité, un sourire franc, innocent tel celui d’un enfant. Faisant volte face, elle plongea ses yeux dans celui de l’inconnu.
L’homme balbutia quelques mots bien maladroits, se grattant la tête timidement, ses mains étaient moite. Il venait d’aborder ce sur quoi tout les regards étaient posés depuis plus de trois heures. Car si la foule n’avait un intérêt que très relatif pour l’édifice à la gloire de la Chimeratech, la femme qui le contemplait en silence, elle attiser bien des curiosités.
Kite repris de la même voix :

« Vous aimez ? »

L’homme fut surpris par une telle attention… Kite lui parlait, s’adressait à lu directement. Une discussion entre eux… Il secoua la tête comme pour chasser toute pensée superflu qui l’empêchait d’agir correctement. Posant rapidement les yeux sur le monument il déclara :

« Elle est artistiquement intéressante… Mais ce qu’elle représente est hélas bien laid… »


Il avait parlé… Et confirmait tout ce que Kite avait imaginé. Dans ses mots bien que maladroits, régnait un certain savoir artistiques. Le bel homme repris :

« Vous allez me prendre pour un rustre… Mon opinion est bien peu objectif, pour peu qu’on puisse l’être en arts. Mais… Aussi beau puisse être ce monument, son symbole lui reste obscur à mes yeux. Ce n’est pas de l’arts que je vois en posant mes yeux sur l’édifice, mais un symbole d’autorité… »


« De la Chimeratech ? »

« Oui… Et cela brusque mon jugement. »

« Mais vous avouez aimer la forme… »


L’homme posa son regard sur la jeune femme. Flatté d’une telle conversation, il se mit à sourire niaisement avant de répondre :

« Oui… »

Les deux jeunes gens s’observèrent en silence pendant quelques minutes puis il déclara :

« Excusez moi, je ne me suis même pas présenté, je m’appelle Paul… Paul Fort»

Kite sourie avec franchise. Paul quel joli nom…. Exactement celui qui fallait… La Chimera lui répondit tendrement :

« Et moi Alice Fanz »

Connaitre le nom de la jeune femme lui parut être le plus beau jour de sa vie… Si seulement il avait su.
La conversation repris, sur l’art principalement mais il n’osa pas lui parler un peu de lui et l’interrogeait sur sa vie privé. L’échange était plutôt mignon. Kite répondait à toute les question du jeune homme avec tendresse. Lui était gênée, souvent, mais charmant. D’une politesse sans égale et d’une grande délicatesse. Il savait parler aux femmes.
Très vite ils décidèrent de se revoir. Et leur relation se développa lentement mais surement.
Quelque jours passèrent et il ne se passait pas une journée sans qu’il se retrouve devant l’édifice pour parler un peu. Se balader dans la ville…
Cinq jours plus tard, Kite avait tirer de lui toute les informations qu’elle était venu chercher.
Pau Fort… ce nom lui avait était donnée par un des hommes qu’elle avait interrogé. Il faisait partit de la vermine résistante, un élément faible, un intellectuelle qui servait de tout son cœur l’ennemis des Chimeratech, un homme bon, plein de principe. Ce fut tellement aisé que Kite ne pris pas tant de plaisir à le dénoncer à la police de la Chimera.
La jeune femme travailler sur couverture et tout c’ était incroyablement bien passé. Ne laissant aucune trace derrière elle, l’homme avait disparut sans laisser de trace, envoyer sans doute dans la grande prison de la tour. Il ne devait même pas se douter que depuis le début, Kite n’avait que pour but de certifier son poste au sein de la résistance.
Lorsque tout rentra dans l’ordre… On accorda quelque jours à la Chimera. Comme pour rendre hommage à son ami, elle se rendit devant l’édifice. La foule remarqua qu’elle se trouvé seule à présent. Et bien loin de l’accuser, il était évident pour le monde entier que la femme n’avait rien avoir avec sa disparition. Comment un ange comme elle pouvait faire du mal… Non en réalité elle était a plaindre, la pauvre enfant… de nouveau seule…

Kite sourie intérieurement… Qu’il était aisé de manipulé le bétail humain…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linia Nydelig

avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 18/07/2009

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Contemplation   Sam 7 Nov - 13:39

Linia était libre de mouvement depuis quelques jours, et elle les avaient utilisés pour aller voir un certaint ressistant. Elle avait pensée qu'il devait s'ennuyer la bas. Hors apparement, elle ne devait pas ni avoir de contact avec lui, ni même avoir l'air de le suivre. Elle fut déçus d'entendre cela arrivée en ville. Elle devait donc trouver un autre passe temps.

Après avoir trainée un peu partout, elle alla sur la place publique. Cela commençait à être long, alors qu'elle n'était ici que depuis quelques jours. Elle remarqua un étrange monument. Elle ne pouvait pas s'empècher de vouloir cracher dessus, cette vision lui faisant horreur. Elle remarqua en faisant le tour de cet preuve de domination expensif, et surtout sadique, une jeune femme et un jeune homme qui discutait. Elle s'en détourna pour aller regardée ailleurs, dans la ville...

Malgré tout son bon sens, elle ne pouvait s'empècher de revenir régulièrement, une fois tout les 2 ou 3 jours, devant ce monument détestable. Mais elle faisait attention à autre chose au bout de la troisième fois... A chaque visite, la même jeune femme et le même jeune homme discutait. Elle ne voyait jamais le visage de la femme, mais toujours celui du jeune homme, qui semblait être plus qu'amoureux. Hors, son visage et sa manière de regarder la statue montrait un certains dégout de la chiméra... Mais Linia partait toujours avant d'en voire plus.

Au bout de quelque jours, elle retourna sur la place publique, ayant deja fait le tour de tout ce qui était attractif, ce décidant cette fois à voire le visage de la jeune femme. Elle avait aussi entendue parler d'un homme ayant été arrèter par la chiméra... Une fois sur la place, elle remarqua que pour la première fois elle était seule. Elle ne mit pas longtemps à comprendre que l'homme arrèter était ce jeune homme avec qui elle discutait a chaque fois devant cette statue. Elle s'en voulut de n'avoir pas deviner qui il était, ni le pourquoi du fait qu'il regardait la statue d'un air dégouté. Mais ce qui l'étonnait, c'est que la jeune femme n'avait le droit à aucune visite de personne, mais que les gens semblait plus la plaindre de loin... Elle réfléchit un instant plonger dans un doue horrible. Et si elle l'avait dénoncé Ou si elle était seulement victime? Ou alors les deux, victimes de torture et qu'elle est donc dénoncé ce pauvre réssistant contre son grès... Dans tout les cas Linia ne pouvait s'en vouloir seulement à elle même de nas pas avoir remarqué plus tôt...

Hésitante, elle s'approcha de la jeune solitaire, et se racla la gorge dans son dos, sans parler, juste pour voir si elle allait ce retourner. Si oui, elle serait bloquée et serais donc forcée d'entamer une discussion, sinon elle aurait encore le choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Contemplation   Dim 8 Nov - 15:47

Ses quelques instants magiques de solitude furent de courte durée. Alors qu’elle pensait mécaniquement à la meilleur façon d’abattre les résistants, un raclement de gorge l’interrompit. Chose étonnante, la personne juste derrière elle ne faisait aucun autre bruit. Son souffle était voilé par la présence d’une légère brise. Son parfum se dissipait sur les assauts répétés de ce dernier. Aucune indication sur ce qui pouvait bien être dans son dos. Et quand bien même le raclement avait était majestueusement effectué, en délicatesse et avec style, il aurait était un peu prématuré d’affirmer que le racleur de gorge était une racleuse de gorge.
Kite soupira silencieusement. Sur son visage se dessinait un somptueux sourire d’une innocence incontestable.
Si l’attitude de l’inconnu ne lui permettait pas d’en savoir plus sur son physique et sa nature, elle lui en indiquait long sur ses intentions. Un échange… surement… Et puis quoi ?
Kite se retourna doucement, sa tête d’abord puis ses épaules, pour finir de trois quart. Ses yeux perçant observèrent ce qui maintenant était incontestable… la racleuse de gorges…
Ce titre ne lui allait pas pour autant. Il y avait bien d’autre chose pour définir la jeune femme.
D’une allure ordinaire, elle semblait plutôt jeune. Une adolescente aux cheveux roux, assez long quand bien même ils furent soigneusement attachés sur le haut de sa tête. Une jolie jeune femme qui avait pour atout principal son regard ambré. Ses deux yeux abordés des nuances oranges qui lui allaient à ravir.
Sa posture ne lui donnait pas suffisamment d’information pour déduire la nature de cette personne. Mais… il lui ressortait, de sa simple intuition que la jeune fille n’était pas de nature belliqueuse.
En continuant son analyse précise, Kite releva sensiblement ses sourcils, elle observait l’inconnu d’un air interrogatif. Un léger sourire sur le bout des lèvres, elle abordait son air le plus charmant qu’il soit, tout en interrogeant silencieusement la raison de ce raclement de gorges.
Un échange… peut-être même une discutions… pourquoi pas ? Il est toujours merveilleux de rencontrer de nouvelle personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linia Nydelig

avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 18/07/2009

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Contemplation   Mer 11 Nov - 15:06

Linia étudia un long moement la jeune femme. Elle n'était pas comme elle l'avait imaginer. Elle paraissait trops... innocente pour faire quoi que ce soit, et pourtant, Linia s'en méfiait. Elle l'étudia un long moement du regard, avant de ce dire qu'elle n'était pas que trop innocente, mais aussi trop... parfaites? Nan, ce n'était pas le mot... Elle avait une agréable mais aussi désagréable impression lorsqu'elle ce trouva en face d'elle...

Elle venait de ce rendre compte qu'apparement, la jeune femme attendait qu'elle parle... et Linia ouvrit la bouche pour commencer la discussion, cachant toutes hontes, ou toutes confusion.

" Bonjour, désolé de vous dérangez dans votre... contemplation, mais j'ai remarquer que le jeune homme qui vous accompagnait habituellement n'était pas là. N'aurait-il pas un rapport entre l'arrestation d'un ressistant? "

Linia ne montra rien de ce qu'elle ressentait à ce moment, éssayant de cacher son jeux comme sa tutrice lui avait appris, et les nombreux conseil donner par les ressistant(e)s. Elle ne jetanon plus aucun regard à la statue, de peur de montrer son dégout pour cette chose...

Elle regarda de nouveau la jeune femme sous toutes les coutures, avec un oeil un peu plus concentrer. Si elle devait donner son avis générale, elle aurait répondit qu'elle était belle, mais qu'il y'avait quelque chose qui clochait... mais elle put s'empècher d'arborer un sourrire plein de joie de vivre lorsqu'elle arrèta de ce concentrer sur ça façon de ce comporter, trop cocentrer sur l'étude de la personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Contemplation   Jeu 12 Nov - 3:14

Que voyons nous là. L'inconnue ne l'était pas tant. Il y avait-il eu dans les yeux de la jeune fille une quelconque once de doute ? Ou était-elle déjà persuadé que Kite avait dénonçait l'homme à la Chimera. L'enfant était bien
perspicace, impressionnante capacité. Une jeune fille talentueuse....
Son visage se transformait peu à peu en miroir, tentant d'y reflétait le décor et non pas les interrogation qui s'y créait. Habile de sa part, ce jeu demandais un certain entrainement. Pour le pratiquer tout les jours, la Chimera savait pertinemment qu'on ne s'improvisait pas comédienne.
En dehors de ça, son interlocutrice était mignonne, sa voix fluette souligner son relâchement.
Il n'y avait pas dire, cette petite savait s'y prendre.

Kite écoutait ce que lui racontait l'inconnue. Devant tant de délicatesse, son sourire s'accentua naturellement. Elle lui plaisait. Sa mission était terminé, plus rien à faire avec la résistance, elle n'avait aucunement envie de continuait sur la piste sur laquel elle s'était lançait. Alors simplement, Kite soupira et commença :


« Je ne sais pas si il faisait partit de la résistance, de la chimera ou de n'importe quoi d'autre... Et je m'en fiche. Peu importe la couleur de sa veste … c'était un homme bien.»


Son discours n'avait rien de cynique, ni même ironique. Ses propos étaient calmes, peut-être surplombée d'une légère touche d'amertume. Son sourire retomba doucement tandis qu'elle se tourna vers la statut. Sans même lui laisser le temps de répondre Kite repris tout aussi gentiment qu'elle l'avait
fait jusqu'à maintenant.


« C'était un ami à vous ? »


La Chimera fixait le monument qui les avaient réunis, l'homme, la femme et elle. C'était un incroyable lieu de rencontre. Et alors que la réponse se faisait attendre, Kite savourait ce cours instant de paix....


Dernière édition par Kite le Lun 16 Nov - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linia Nydelig

avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 18/07/2009

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Contemplation   Dim 15 Nov - 17:42

Linia commençait à douter ur ces première penser. En effet, à première vue, elle semblait innocente, et lorsqu'elle parla du jeune homme elle avait l'air profondement sincère. Mais la même impression que depuis le début lui disait de ne pas ce laisser aller avec elle.

Et pourtant, c'était avec grande peine, et surtout difficulté, qu'elle retenait toutes émotions. C'était tout à fait normale que par moment, elle craquait et qu'elle montrait une faiblesse. Malgré tout entrainement, elle restait humaine, et qui plus est à 2 ans de la majoriter, il était donc normale qu'elle veuille profiter de la vie adolscente.

Elle fut un instant plonger dans son imagination débordante, imagineant son maitre, et sa tutrice lui crier dessus pour avoir oser désobeïr, avant de sortir de sa rêverie devant une question intéréssante, devant laquelle elle dévit répondre subtilement. Elle prit une mine désolé, après avoir chercher un souvenir douloureux pour souligner la chose et paraitre naturelle et répondit :

" Je ne l'est pas vraiemnt connue... c'était un ami de ma famille, dont on n'avais plus de nouvelle. Donc je me demandais juste... enfin voila, je ne vais pas vous embètez avec des histoire personnelle... et vous vous aviez l'air de mieux le connaitre que moi de toute façon... "

Elle resta un moement à attendre une réponse de son interlocutrice. Elle n'arrètait pas de penser à des chose relativement douloureux, pour parraitre toujours naturelle... C'était comme ça qu'on lui avait appris, donc forcemment. Même si sa spécialité était la ressistance à tout controle, ce qui avait toujours enerver ses supérieur, vue qu'elle avait une personalité trop forte pour ce laisser submerger par celle des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Contemplation   Lun 16 Nov - 2:18

La belle rousse était donc une intime de la victime... Tout du moins de sa famille... Il y avait dans son discours quelque chose qui agaçait la Chimera. Il était vrai que l'inconnue avait un certain savoir faire, mais ses mots accompagnant sa mine attristés défaillait çà et là. Très peu de gens aurait pu souligner cette fausse note tant son ton était bien ajusté. Et pourtant, Kite n'avait aucun mal à calculer et démembrer chaque phrase pour déceler
l'erreur. La foule se dissipait peu à peu. Les rues se vidaient doucement. La Chimera laissa planer le silence pendants de longues minutes puis de sa voix claire, elle répondit :

"Vous ne m'embêter pas... je suis désolée pour votre famille... sincèrement."

Il n'y avait rien à jauger dans le timbre de sa voix, dans les traits de son visage Tout était soigneusement travaillé, sculpté pour tromper à la perfection l'ennemi. Le ciel s'obscurcit rapidement... D'épais nuages noirs voilèrent l'azur. Le bleu s'estompait pour laisser place à un gris mortuaire. Et
très vite, de fines gouttelettes tombèrent... Kite redressa son visage pour observer l'eau fuir d'en haut. L'espace d'un instant les traits de son visage se relâchèrent pour laisser voir à quiconque jetterais un coup d'oeil sur la jeune femme, une perle d'innocence, un ange tombé du ciel. Ses pensées étaient ailleurs :

* Qu'il y a-t-il Pixel ? Tu pleures ?*

Ses cheveux doucement collaient à son visage, tandis que sa fine robe
s'imbibait d'eau. Ses formes s'en retrouvaient mise en avant, sa grâce
et sa beauté naturelle brillait de mille feux. Ses yeux respiraient la liberté, ils sondaient le monde des nuages comme si elle-même appartenait à ce tout cotonneux. Ses épaules dénudés frissonnèrent légèrement sous les assauts du vent. Aussi, elle se tourna vers son interlocutrice et déclara, un faible sourire aux lèvres :

" Vous avez un peu de temps ? "

Les intempéries n'étaient pas prêtes de se calmer et Kite avait bien l'intention de parler un peu plus avec la jeune femme. L'inviter à se réfugier à l'intérieur lui brulait les lèvres. Après tout, sa faible constitution ne lui permettait pas de rester dehors sous un tel temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linia Nydelig

avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 18/07/2009

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Contemplation   Mar 17 Nov - 15:30

Linia garda sa mine désolé, mais sourrit légèrement du coin des lèvres lorsque Kite dit qu'elle était désolé pour sa famille. En y repensant, Linia n'avait pas mentit, car sa vrai famille était peut être morte depuis longtemps maintenant, mais la ressistance était devenue une seconde famille...

D'un coup elle sentit une goutte tomber sur sa tête, puis plusieurs. Elle leva la tête pour laisser la pluie submerger son visage. Elle aimait énormement la pluie et toutes ces sensations qu'elle offrait. Et en même temps on lui avait appris qu'elle était un bon moyen de cacher les sentiments.

Elle se rappela par la suite que sa tenue n'était pas faite pour la pluie, et elle rabaissa son visage pour regarder la jeune qui lui demandait si elle avait un peu de temps. Linia eu un faible sourrire et répondit d'un hochement de tête affirmatif, avant d'écarter les bras et tournoyer sous la pluie, comme l'enfant qu'elle était, fermant les yeux...

Cela était un autre moyen de cacher à quoi elle pensait. De plus, ça lui évitait de poser l'oeil sur la statue, et aussi, peut être que cela tromperais un peu plus toutes personne qui la verrait agire ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kite

avatar

Féminin Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Contemplation   Mar 17 Nov - 15:57

Tourne tourne tourne !

Quelle jolie tournoiement, comme une
toupie, la jeune fille tournoyait.

Les gouttelettes rebondissaient sur son corps en mouvement. L'enfant semblait danser avec la pluie, une magnifique chorégraphie d'innocence qui déborda quelques secondes Kite. La chimera resta immobile devant un tel spectacle plusieurs minutes en souriant. La simplicité de l'inconnue la
touchait et l'amusait. Néanmoins le temps devenait de plus en plus in-convenable à des exercices en plein air. Aussi, elle invita sa camarade à la suivre. Les rues s'étaient vidées, seuls quelques enfants intrépides osaient bradés l'interdiction parentale pour s'esclaffer dans les flaques d'eau à coup de celui qui éclabousser le plus l'autre.
Recialle était une grande ville, plutôt tranquille. Quoi qu'il y est eu à plusieurs reprises des accusations d'agressions lorsque la nuit tombait ou de
simple pick-poket abusant de la pauvre populace les jours de marché.
A bien y réfléchir, la ville n'était pas si tranquille que ça... Et encore, on n'abordait pas le cas des résistants qui gonflaient le nombre d'habitants. Cette vermine proliférait aussi vite que la peste. Et on pouvait la qualifier d'au moins tout aussi dangereuse. Fort heureusement, la Chimeratech avait prit à cœur l'extermination de ses petits monstres. Pour le bien de tous bien-sur. Ce que pensait Kite sur cette histoire n'avait que trop peu d'importance. Le rôle de chacun était indispensable à l'autre pour survivre... Et c'était bien suffisant.
Alors qu'elles marchaient dans les ruelles de Recialle, la Chimera maintenait son sourire satisfait tout en cherchant du regard un endroit où s'abriter. Elle restait néanmoins attentive au fait et gestes de la perle d'innocence qui
s'amusait à ses cotés.
Très peu de restaurants mais un certain nombre de bars où se donnait rendez-vous la jeunesse de la cité. C'est dans un d'eux qu'elle conduit sa nouvelle connaissance.

==> direction le bar de Recialle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contemplation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contemplation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La couronne du DESTIN
» La croix du grand Arkarion.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: villes et villages :: Recialle :: La place publique-
Sauter vers: