AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour tant redouté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Purple Isis

avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 34
Localisation : Fait attention où tu met les pieds
Humeur : Normal, mais faut pas la chercher
Date d'inscription : 08/05/2009

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Le retour tant redouté   Mer 24 Juin - 2:25

Une longue traversée du désert attendait Isis aussi bien réellement que moralement, depuis sa disparition soudaine de la circulation il y a dix ans. Elle était revenue, revenue d’on ne sait où. Mais pour l’instant, elle parcourait le désert sur un cheval. Cela pouvait paraître étrange que quelqu’un utilise encore ce moyen de locomotion alors qu’à l’heure actuelle on utilisait plutôt des véhicules motorisé ou encore des véhicules issue d’une technologie bien plus avancée, mais Isis avait disparut depuis dix ans, et là où elle était, elle n’avait pas ce genre de véhicule.
Donc sur son cheval bien plus grand que n’importe quel cheval existant encore dans ce monde, de couleur noir et aux yeux rouge comme s’ils étaient injectés de sang, elle parcourait ce long et immense désert, bien déterminé à reprendre du service.
Pendant son long voyage, elle fit plusieurs arrêts. Tout d’abord en haut d’une montagne aride, dans une grotte où elle tua à mains nues, les ours des sables qui y séjournaient.
Elle croisa ensuite la route de nomade dans le désert, qui l’accueillit chaleureusement mais plus par peur que par bonté de cœur, car ceux-ci avaient reconnus Isis.
Elle ne leur fit rien, ce qui était rare lorsque quelqu’un croisait sa route, elle accepta seulement la nourriture qu’on lui offrit et l’hébergement dans une tente pour la nuit.

Elle repartit à l’aurore, aux premières lueur du soleil se pointant à l’horizon, laissant au passage un grosse sommes d’argent aux nomades qui l’avaient accueillis.Elle ne pensais pas qu’ils le méritaient, mais elle le fit quand même, car malgré tout elle avait un certains honneur, un code de conduite.
Le reste de son chemin se passa sans rencontre, du moins jusqu’à une ville abandonné où là des hors la loi lui tirèrent dessus. Elle ne fut pas blessée dans l’embuscade, mais les brigands quand à eux, furent massacrés les uns après les autres de sang froid, sans une once de ressentiments ou d’émotions venant de la part d’Isis. Son regard glacial, ne pouvait en montrer de toute façon.
Sa route continua jusqu’à la grande ville de Recialle, qui avait bien changé depuis qu’elle avait décidé de disparaître de la circulation. Elle ne reconnaissait plus rien, mais elle s’en fichait de ça. Elle descendit de sa monture près du bar qu’elle n’eu aucun mal à trouver, et l’attacha à un poteau. Elle entra à l’intérieur de ce bar et s’installa à une table. Lorsqu’elle fit son entrée d’ailleurs, la tension était palpable, tous les regards s’étaient portés sur elle, des regards effrayés pour la plupart. Tout le monde ou presque se souvenait de cette femme sans cœur, incroyablement forte et sans pitié d’il y a dix ans et même auparavant, la seule et unique Huntress ayant reçus ce titre à l’âge de dix ans.
Sans relever la tête, elle s’adressa au patron qui était derrière le comptoir.

« Un verre, mais quelque chose de fort, ce que tu as de plus fort. Et surtout ne me fait pas attendre, compris … »

Le patron du bar ne se fit pas prier et lui servit le plus fort de ses alcools et s’empressa d’emmener le verre à Isis. Celle-ci lui attrapa le bras sans qu’il ait vu qu’elle avait bougé le bras.

« Finalement, apporte moi la bouteille avec … »

Ce qu’il fit sur le champs, et Isis commença tranquillement à boire ne prêtant même pas attention aux autres clients qui la regardait du coin de l’œil.
Un homme vint alors près de sa table alors qu’Isis entamait son troisième verre. Un ami à cet homme avait bien essayé de le retenir d’aller la voir, mais n’avait pas réussit.

« Tu à l’air de faire peur à tout le monde dans ce bar, mais moi je ne te connais pas. Avoir peur d’une faible femme, c’est ridicule. »

L’homme se mit à rire, mais ça allait être son dernier. On entendit un bruit sourd dans tout le bar, et les yeux horrifiés des clients laissaient présager qu’il s’était passé quelque chose d’horrible. L’inconscient qui était venu parler à Isis se tenait toujours debout mais les yeux grand ouvert, la bouche également ouverte et le bras de la Huntress lui traversant le corps avec au bout, dans sa main le cœur du pauvre homme qui aurait mieux fait de rester tranquillement assis.
Elle retira son bras du corps de l’homme et écrasa le cœur dans sa main, qui se consuma aussitôt dans celle-ci comme si elle l’avait brûlé avec quelque chose, mais il n’y avait que sa main et ce cœur dans celle-ci. Le corps de l’homme tomba à terre et Isis se resservit un verre et le bu comme si rien ne s’était passé.
Il régnait maintenant dans le bar un silence de mort …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le retour tant redouté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon retour tant attendu (Ou pas)
» L'Arrivée imminente du tant redouté Chevalier de Sinople!!
» [Blog] Mon retour sur le forum en étant plus présent que jamais. ;)
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: villes et villages :: Recialle :: Le bar-
Sauter vers: