AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pélerinage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mina Matsumoto
Huntress -frangine de Jessica
avatar

Féminin Nombre de messages : 658
Age : 35
Localisation : la ou tu va mourir
Humeur : big coup de down
Date d'inscription : 23/08/2007

Bourse d'argent
Argent possédé: 50000gils

MessageSujet: pélerinage   Mer 10 Déc - 4:52

Il n'ya rien dans les environs a par de la chaleur et de al poussiere. Pas ame qui vive dans le coin totalement abandonné. le soleil au zenith, sa chaleur etouffant la surface de la planete, des pas raisonnent legerement dans un petit perimetre. une moto laissée la sans pilote. elle voulais y aller de ses propres moyens pas besoin de sa moto cette fois ci surtout pas , n'allez pas y chercher une quelqu'onque explication c'etait ainsi point. un peu de poussiere seche levée a chacun de ses pas dasn la plaine assechée, Mina voyait se profiler devant elle des ruines d'un ancien village. des restes de cabanes brulées, d'autres detruites, des ecritaux qui tombaient lentement comme les seuls vestiges de cet ancien village qui etait tombé dans l'oubli , on connaissait surtout la legende de l'endroit sans meme etre capable de placer cet endroit sur un plan. Tiens, Pixel savait elle quelque chose sur ce patelin en ruine? rien n'etait moins sur, peut etre faudra t il lui demander la prochaine rencotre arrivée si jamais elles se revoient.

"La gamine de... Nooon!... la pendre !!!... aidez moi... pas mes enfants!... pitié... moeurs maudite!...Aaaah!!!..."

Toutes ces voix... Mina les entendait encore dnas sa tete en passant au beau millieux des ruines, elle se souvenait de chaque mot, de chaque seconde passée en ville ce jour la , de chaque etre qui perira ce jour la , de ce flot de sang telle une offrande barbare a une divinite inexistante. et c'est l'arret , plus de poussiere, plus un pas plus ce petit bruit de pas lorsqu'elel pose un pied devant l'autre sur ce sol si sec. une intersection. serait ce de la peur qui se lit dans le regard de Mina lorsqu'elle tourna la tete vers la rue adjacente? ou de l'apprehension? allez savoir, Mina ne le savait peut etre pas elle meme et oublia l'espace d'un instant lorsque son regard se porta sur la tache sombre du sol, la c'est la derniere victime du carnage. un homme qui s'effondra pour baigner das une mare de son propre sang, la tache etait encore al , fait incroyable apres tout ce temps. mais a la vue de cela, de ses souvenirs, rien ne pouvait etre comparée a cet etrange sentiment qu'elle ressentait envers cette fameuse ruelle qui semblait se perdre vers une autre plaine nue et aride comme le reste du paysage entourant ce village detruit. Pour se reveiller, Mina ferma les yeux un instant pour prendre un grand souffle , reouvrant les yeux elle crut voir du coin de l'oeil le spectre de celel qu'elle tenait en haute estime, son été comme elle l'appelle.

"N'aie crainte ...je susi sure que tu tirera les bonne conclusion et pourra enfin te liberer Mina..."

pas une reponse, l'illusion avait deja disparu, mina reprit son souffle et se tourna vers cette fameuse rue , une simple ruelle quie ne laissait pasMina, le rubis de sang, l'auteur du massacre de la population entiere de ce village , indifferente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.nice-board.com
Mina Matsumoto
Huntress -frangine de Jessica
avatar

Féminin Nombre de messages : 658
Age : 35
Localisation : la ou tu va mourir
Humeur : big coup de down
Date d'inscription : 23/08/2007

Bourse d'argent
Argent possédé: 50000gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Lun 2 Fév - 1:24

La vue meme de cette ruelle eveillait en elle un sentiment etrange qu'elel se dut de renier totalement en elle , le refouler au plus profond de son etre. c'est dans le calme absolu que ses pas raisonneretn peu au fil de son avance vers la limite de la ville.elle ne ressentait aucune agressivite dasn les alentours, elle etat peut etre seule pour le moment , rien ne devait l'empecher de se tenir sur ses gardes quand meme. Premier arret. par dela le regard , la plaine aride et desolée de la planete , rien a l'horizon, comme dans tant d'endroit de ce monde decidement bien triste. Allez comprendre pourquoi, Mina se retourna alors. elle eut une vision alors de son passée, ele avait le meme film devant ses yeux, ces maisonettes riantes, se moquant de celle qui l'avait recueillie, ces gens la regardant avec un mepris tellement violent. elle se senait encore deboussolée par l'evenement qu'elle venait de vivre. puis les premiers cris, le spremieres injures, le regard couvert de rouge, les premieres gerbes de sangs, les premieres flammes qui suivirent peu apres, et finalement le silence de mort flottant parmis les decombres encore fumantes du brasier qu'etait devenue ce village qu'elle detestait tant.

"..."

Pas un mot non. Pas une pensée . pas un remord il ne manquerait plus que cela tiens! se tournant vers l'est , Mina continua son chemin. Apres quelques minutes de marche sous un soleil de plomb, Elle arriva devant une vieille cabane abandonnée qui tenait encore debout par un miracle que la nature ne suffirait pas forcement a expliquer. derriere la maisonnette, un arbre mort, a ses pied, un tas de cailloux devant lequel Mina s'arreta net. elle cherchait ses mots, ne savait pas du totu quoi dire, que faire , ni comment.

"c'est moi..."

puis s'agenouillant devant la tombe improvisée,

"Je suis revenue..."

une forme de tristesse se lisait dans le regard de Mina , elle etait revenue la ou sa vie avit basculée, la ou elle avait reçu l'affection d'une personne, la ou elle vivait comme n'importa quelle habitante de ce monde.c qu'allait elle faire maintenant ? elle n'avait pas encore de reponse seul le temps pourrait repondre a cette question.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.nice-board.com
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: pélerinage   Ven 6 Fév - 4:49

[Surprise! <3]

La traque avait commencée depuis peu, mais déjà, plus aucun sons provenant de ses poursuivants n'était perceptible... Seul le vent, et les grains de sable qui claquent contre du métal semblaient résonner dans l'air de cet endroit aride et désertique au possible. Seul un fou, ou une personne désespérée peut croire survivre en tel monde, avec une telle chaleur... Et pourtant, il y avait, sur une plaine sableuse, des ruines... Vestiges d'un ancien village, qui semble-t'il avait été détruit, tant par le feu que par les diverses tempêtes de sables qui sévissaient dans la zone. Sans nul doute que sa destruction était l'œuvre de la Corporation...

Cela faisait trois jours déjà. Trois jours que Vaiana marchait dans ce désert mortel, sans manger, sans boire, sans s'arrêter. Sa combinaison était toujours là, et étrangement, elle était fonctionnelle. La jeune femme se souvenait tout juste de l'avoir rebranchée à sa colonne vertébrale, et comme par magie, elle s'était automatique remise en marche, ainsi que toutes les capacités qui lui étaient dues... Toutes, sauf... Le système de connexion à la Chimératech Incorporation. Car les mouvements de l'ennemi étaient aléatoires, et elle arrivait à les semer facilement. Signe qu'ils ne pouvaient plus la repérer... Donc, sa combinaison devait être défectueuse sur ce point. Du moins, c'était la seule explication valable à ses yeux, elle, ignorante en ce genre de domaine...

Elle marchait, non, titubait, encore et encore, son arme fermement tenue par sa main droite, pendant le long de son corps, et se balançant sous l'impulsion du vent. Ses munitions... Combien lui en restait-il? Peut être une vingtaine... Toute sa dotation s'était évaporée lors de l'embuscade d'Ameo... Cent quatre-vingts et une balles avaient étés tirées de son Mark, détruisant... et anéantissant ses ennemis. Ce fusil était vraiment redoutable, mais le porter relevait de l'exploit... De toute façon, sa combinaison l'aidait en toutes circonstances, et garder le Mark avec elle en faisait partie.

Elle servait aussi à soigner sa détentrice, dont toutes les plaies, plus ou moins graves, avaient étés refermées avec précision. Seuls vestiges de leur ancienne présence, le sang âcre séché qui couvrait certaines parties du corps de la jeune tueuse... Son bras gauche en était totalement recouvert, et quelques filets anciens étaient visibles ailleurs, notamment sur son visage. Elle n'avait pas pu se nettoyer, faute d'avoir d'eau... De l'eau... De toute façon cela ne lui servait à rien d'en boire. Elle était en permanence hydratée par l'Oxidrine d'Hydroxide produite par sa combinaison, en échange bien sûr de ses cellules nerveuses. Tout est équivalent...

Ça y était. Les ruines. Pas âme qui vive... Quand soudain, cette masse noire non loin, inerte. Danger! Signal d'ordre qui passa dans l'esprit de la jeune femme. Immédiatement, elle épaula son arme, mais fausse alerte: ce n'était qu'un engin de transport. Une moto... Mais qui disait véhicule disait propriétaire, et ce dernier ne devait pas être loin. Sauf si il était en panne de carburant et s'était réfugier à l'abri du soleil sous une des quelques ruines... Il fallait donc fouiller le village. Le véhicule n'était pas loin, mais avant de l'atteindre, s'assurer des environs. Et rien ne pressait: Vaiana ne savait pas conduire de toute façon.

Alors elle commença à fouiller chaque ruines de l'endroit. Elle ne faisait pas le moindre bruit, elle avançait à pas de chat. Et tout son parasite était de toute manière caché par le vent...

Et soudainement, au coin d'un mur, elle remarqua une cabane intacte, ainsi qu'une masse sous un arbre mort. Danger! Le signal était toujours présent, faisant partie de ses instincts de base. Elle n'était qu'à une dizaine de mètres de sa future victime, une formalité pour elle. Vite! Epauler, vérifier la sûreté, viser, presser la détente...

Mais elle ne pressa pas cette dernière. Son adversaire ne semblait pas sur ses gardes, et qui plus était il était agenouillé... Mais plus que cela, c'était... une femme. Une femme, rien que ça... Le souvenir de Light se fit sentir, comme si elle voulait à distance, lui transmettre quelque chose... Une information... Pure théorique que tout cela, mais c'était ce que pensait Vaiana.

Aussi baissa t-elle son arme, fixant avec appréhension ce qui devait être sa 369 ème victime. Mais elle n'avait pas connaissance de ce chiffre, il n'était que pure donnée statistique de la Corporation.

Tirer? Ne pas tirer? Tirer? Ne pas tirer? Vaiana doutait, mais ce sentiment lui était parfaitement connu maintenant, depuis l'injection du produit de son amie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 34
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Jeu 12 Fév - 13:47

Le temps. Une notion bien abstraite et pourtant si familière a chacun. Il suffit d'évoquer cette notion par son nom pour que sa description, son sens exact soit compris. Ce doit bien être la seule notion, le seul terme qui ne cause pas de probleme de communication, d'entente. Notion créée par des humains pour emprisonner de façon abstraite d'autres humains, en leur fixant des limites qu'ils ne voient ni ne peuvent toucher. Mais qu'ils ne peuvent dépasser sous peine d'être virés, où considérés comme paresseux, voire comme rapide, ou lent. Le temps passait, beaucoup de secondes s'étaient écoulées depuis que la Chimera avait quitté la centrale. Et toujours aucune réponse, ni aucune trouvaille. Car elle cherchait bien quelque chose. Un endroit. Un endroit où avait eu lieu, il y a des siècles, une pluie... Extraordinaire - au sens propre, le plus strict du terme. L'effet de la première injection lui avait donné envie d'ouvrir les yeux et les esprits, mais cela n'avait été qu'un effet secondaire minime. La solitude ne la dérangeait pas. Bien que curieuse de savoir si un jour, elle reverrait Vaiana, curieuse de savoir si Jessica allait s'en sortir. Humaine.
Juste humaine.
Le soleil ardant et tenace éclairait la plaine jaunâtre et le ciel sensé être bleu virait au blanc, tellement l'étoile était grande et proche et malveillante. Une brise chaude parcourait les sols de sable et de terre battue, faisant voler de petites branches cassées et mortes, par moment, les poussant à aller toujours plus loin, sans un moment de répit suffisamment long pour qu'elles puissent rester inertes en un semblant de paix. Des branches mortes qui se retrouvaient poussées par une brise qui semblait ne pas avoir de point de départ. Des branches mortes qui semblaient parcourir le sol infini à la recherche de la paix, de la stabilité.
Selon le sens du vent et l'endroit où l'on était, on pouvait entendre un bruit de moteur, au loin. Il s'agissait d'un véhicule obsolète, comme ceux que possèdent les membres du peuple extérieurs à la corporation. Seulement, celui là appartenait bien à un membre de la corporation. Véhicule volé, certes, mais appartenant maintenant à Low Light, membre de Chimeratech Incorporated ayant déserté le pouvoir en place et en fuite. Recherchée, de surcroît, par les autorités d'un côté, et les Huntress de l'autre. Seulement, cela, elle l'ignorait. Une seule idée en tête: retrouver l'endroit. Un seul but à présent: trouver les réponses aux multiples films que lui montrait son cerveau par intermittence.

*Laisser Jessica dans un tel état n'a pas été mon meilleur choix ces temps ci... je me demande bien si elle risque quelque chose... Mais cela ne me concerne pas... je me sens concernée par toutes les personnes que je rencontre alors que je ne devrais pas... Pourquoi? Peu importe. *
Un cerveau qui tournait à une telle vitesse ne pouvait que fatiguer la personne qui le possedait. Bien entendu cela n'avait pa sété un choix. Elle avait toujours eut cette faculté... Ou cet inconvenient de pouvoir penser, analyser toutes sortes de choses et de situations tout en effectuant quelque chose de plus ou moins compliqué. C'est ainsi qu'en conduisant, en travaillant sur un ordianteur ou n'importe quelle autre action, ses pensés continuaient à avancer, à trouver des solutions à des choses extérieures à ce qu'elleétait en train de faire. Cela avait le don de la fatiguer énormément, en fin de journée, habituellement. Il n'est pas évident de rester eveiller plus de 16:00 sans ressentir une certaine lassitude lorsque votre esprit travaille sans votre consentement. Les personnes qui fonctionnent de cette manière ne connaissent le repos qu'une fois vraiment fatiguées...
La route se passait comme toute autre route, au hazard, peut être, espérant trouver un petit village abandonné - près duquel il était très probable que 'l'évènement' se fût produit. Un village abandonné..; Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Il devait y en avoir des milliers... Dans ce monde desert et détruit.

*Je m'arrête à la vue de la première maison... Ou du moins, du premier reste de maison. Cela me semble... Correct...*
Un air de blues des années 50 approchait à mesure que le bruit de moteur et l'odeur des gaz d'échappement s'approchaient - aussi. La conductrice était plutôt détendue. Pas d'obligation, pas de restrictions... Elle avait tout le temps.
Le vehicule hors norme passa dans l'artère principale du village, sans que light ne se soucie d'être discrète ou d'un eventuel danger. Le simple fait d'avoir conscience du temps, de la liberté que cela impliquait, le rendait incroyablement sereine. Quiconque fut dans le village aurait pu voir flotter, à quelques dizaines de centimètres, un petit objet à l'extrémité pointue derrière la voiture. Cet objet suivait la Chimera depuis son départ de Prevelle. Elle même ne l'avait pas vu, elle m'avait laissé pour 'abandonné' sur le sol. Mais il l'avait suivie. Elle s'arrêta dans une allée ombragée, regarda dans son retroviseur: une sikhouette connue. Elle en fut surprise mais cela ne se voyait pas sur son visage. Elle resta un instant assise, écoutant la fin de la chanson. Elle ne vit cependant pas la dose qui la suivait, semble-t-il, de son plein gré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Matsumoto
Huntress -frangine de Jessica
avatar

Féminin Nombre de messages : 658
Age : 35
Localisation : la ou tu va mourir
Humeur : big coup de down
Date d'inscription : 23/08/2007

Bourse d'argent
Argent possédé: 50000gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Ven 13 Fév - 18:24

"Je suis revenue ..."

Ces mots resonnerent dasn le lointain silence qui entourait les restes branlant d'une petite bicoque perdue a quelques metres d'un village detrit a la population decimée, annihilée. La vue de cette tombe de fortune rendit Mina silencieuse. Elle qui avait un temperamment de feu , de toujours faire quelque chose de ses dix doigts, d'impatiente, meme lorsqu'elle veillairt sur sa future proie, son futur gain, restait la , a ne rien dire, le regard perdu dans le vide du desert, tombant sur ces pierre sous lequelles tentait de reposer un etre autrefois encore en vie. Combien de gens avait ele tué pour se remplir les poche depuis? Combien de gens avait elle massacré ce jour la? Combien d'enfant avaient eux aussi payé pour les autres? et quels sentiments avait elle ressenti a ce moment la? Aucun. non jamais aucun sentiment. Peut etre de la joie lorsqu'elle rencontrait une ame assez distrayante a son gout comme Lilium par exemple avec qui elle s'etait battu il y a quelques temps deja dans un combat qui s'etait terminé dans un etat lamentable , elle devrait remettre ca un jour , c'etait vraiment tres interessant , et peut etre la seule fosi ou une rencontre l'avait poussé dans de telles limites. Abien y reflechir, meme la creature mi femme mi serpent de la tour de la chimera, meme le colosse de feu combattu avec Natsu , voir même l'incarnation de Suiginto dans le corps de Jessica n'avaent pas ete a la hauteur. Oui Mina vivait une vie de mort et vide de sentiment ou presque . Bien peu sont celles qui en avait eveillé en elle . qui au final? Lilium pour l'exitation du combat qui sommeillait en elle, Jessica pour la fraternite qui s'eveilla et... son été bien sur qu'elle continuait de rechercher deseperement. Il y avait aussi et surtotu cette personne sosu la roche poussiereuse d'une tombe a l'abandon. Le coeur de Mina lui fit mal, elle avait mal en repensant a cette personne, peut etre avait elle fait le mauvais choix en revenant ici pour la premiere fois . Elle aurait put le croire mais bon tel en etait ce que son coeur voulait , peut etre ici pourrait elle s'eloigner du monde pour trouver une solution a son calvaire et peut etre une illumination pour retrouver son été qui sait.

Se rebeller face a la mort est quelque chose de negatif. A quoi bon pester contre ce qui s'est finalement produit? Se relevant, Mina se tourna vers la cabane abandonnée sans mot dire, et finit par y entrer. un peu d'ombre, un peu. le toit tenait par mirace, les murs commencaient a en avoir un sacre coup dans la tete, Tout etait comme dans son souvenir , la poussiere en plus bien evidemment. les lits intacts, la table en bois etait encore la tandis que les chaises s'etaient effondrées. les araignes avaient fait de l'endroit un lieu de chasse apprecié , le sportes se mettaient a grincer a chaque petite bise les poussant meme d'un milimetre . A elle seule la cabane representait le vide absolu de la vie de la jeune huntress avant son reveil. un espace vide de toute vie, abandonné pret a etre detruit tel un dechet.


"Pourquoi revenir dans ce trou a rat?! t udois retrouver ta soeur! n'est ce pas ce que tu veux plus que totu au monde?! "

La voix de la chimeratech personnifiée resona dans son esprit. se faisant de plus en plus forte. Retrouver Jessica?... c'etait en effet un but que Mina s'etait fixé mais vu de qui elles parlaient cela pouvait certainemen attendre et Mina avait confiance en Lilium pour prendre soin d'elle , retrouver son été etait son premier objectif. mais pas la raison pour laquelle elle etait revenue ici, non, loin de la.

"Si je suis revenue ce n'est aucunement par sentimentalisme , je en retrouverai pas mon été dans cet endroit mort, Si je suis venu ici c'est pour te tuer , te chasser de mon esprit une derniere fosi , revenir ici me permettra peut etre de ne pas t'entendre , de redevenir le rubis de sang que je suis depuis toujours, cette huntress au sang froid que j'etais et qui ne s eposait pas toute ses questions, et don tla premiere vixtime sera toi , toi sans qui je continuerai ma vie !"

"Pauvre folle que tu es! Tu es un rebut de moi meme ni plus ni moins et tu ose te rebller contre ce que tu etait censée etre? Tu dois retrouver ta seur pour que je puisse a nouveau regner sur la creation "

La douler se fit plus forte encore Mina en tomba a genou lorsqu'elel entendit une voix la rassurer, une voix a peine perceptible masi sa presence calma la huntress, des cet instant elel ressentit de l'affollement chez l'esprit qui tentait de la controler depuis l'autre monde.

"Encore toi! tu ne pers rien pour attendre Mina je ...oui et tu va surement le payer plsu vite que tu ne crois "

Disparaissant dans un rire monstrueux, Suiginto laissa Mian se relver elle ne ressentit plus cete presence benefique , et s'inquieta des propos de l'esprit , que voulait elle dire par la ? sans plus attendre, Mina eut un frisson qui la parcouru le long de son echine, une presence elle en etait certaine, une presence chimeratech ici meme? impossible et pourtant il fallait etre prete a toute eventualite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.nice-board.com
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: pélerinage   Jeu 19 Fév - 17:41

[Désolée pour le retard!!! T_T]

Alors que Vaiana peinait à se décider à propos de ce qu'elle devait faire, hésitant continuellement entre faire feu et ne pas faire feu, une présence se ressentait déjà au loin, à l'entrée du village... Danger! Le signal était au plus fort, et son instinct lui ordonnait d'agir... Mais les doutes l'assaillait, l'appréhension, l'hésitation, peut être même la peur... Devant elle, maintenant invisible, une cible, et derrière elle, une autre cible... Dans tous les cas les choses étaient mal engagées... Et les secondes qui passaient doucement semblaient plus longues que d'habitude...

Jamais elle n'avait autant douté, jamais elle ne se sentait aussi menacée... Elle n'était plus la chienne sanglante à la botte de la Chimératech incorporation, mais seulement une chienne errante, qui s'était retournée contre son maître, et à qui elle avait mordue la main. Elle avait aussi l'aversion des résistantes, pour en avoir tuée une certaine quantité, mais aussi des huntress, attirées par la juteuse prime sur la tête de la fuyarde.

Elle était seule. Et ne pouvait plus se permettre la moindre erreur. Mais la situation n'était pas sans être simple, et son esprit s'affolait, se perdait dans l'immensité des possibilités qui s'ouvraient à la jeune tueuse.

Prise dans la crainte d'une prise en tenailles, la jeune femme épaula de nouveau son imposant fusil, le dirigeant vers la maisonnette, et son doigt pressa la détente. La puissante cartouche destructrice composée secrêtement par la Corporation fila vers sa cible, à une vitesse surpassant plusieurs fois celle du son, et perfora de part en part la résidence sans exploser. Une douille tomba dans le sable, encore chaude... Mais Vaiana n'avait aucune conviction en ce qui concernait la réussite de son tir. Et une deuxième balle allait être tirée quand soudain, elle identifia la présence qu'elle avait décelée à l'entrée du village: Light!

Toute animosité, toute conviction, tout instinct, cessa immédiatement. La jeune femme baissa son arme, cherchant des réponses à ses questions... Sans se préoccuper d'avantage de la personne sur qui elle avait tirée précédemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 34
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Dim 22 Fév - 18:15

Pas d'explosion. Pas d'explosion, mais le bruit des décombres s'écroulant après que le mur eût été traversé par une balle assezimposante. Il valut mieux que la personne - qui qu'elle fût - qui se trouva là ne soit pas sur son chemin. Light sursauta sans en ressentir l'effet sur le coeur et sortit lentement de la voiture. Elle avait cessé de regarder dans le rétroviseur, fumait une cigarette. Un plaisir, un vice, une erreur... Peu importe l'idée qu'on s'en fait, elle appréciait ce genre de choses. Une cigarette, et un café, en général. Mais l'heure n'était pas à la lecture de documents, ni aux notes, encore moins au café. Car cela allait ensemble. Rarement l'un sans l'autre – ou les autres. Elle se tint debout, le regard et le visage tournés vers l'endroit où avait été lancée le projectile; son corps tourné vers la voiture, de sorte à pouvoir facilement retourner la tête et voir l'endroit – et la personne – d'où venait l'attaque. Ce qu'elle fit. En tournant a tête, elle vit cette silhouette qui lui était à présent familière. Mais elle ne comprenait pas pourquoi elle avait tiré dans le vide. Pourtant, une présence se faisait sentir, au bout de la trajectoire de la balle.
*A-t-elle fait exprès de tirer à côté? Peu importe…*
Elle porta sa cigarette à ses lèvres, retourna la tête vers la direction de l'inconnue #2. Une nouvelle variable s'offrait à elle. De nouvelles probabilités se dessinaient dans son esprit comme dans celui d'une surdouée – qu'elle n'était en aucun cas. De nouvelles voies pourraient être explorées. Enfin, elle fuma une dernière bouffée et se décida à avancer vers l'endroit partiellement démoli par le projectile rapide et silencieux. Elle savait – sans savoir comment elle le savait [XD? Que de formules magnifiques j'utilise, désolée ^^'] que sa congénère viendrait vers elle, à un moment ou un autre. Ses pas la menèrent donc lentement vers la maisonnette. Elle marchait le dos droit, la tête aussi droite et le regard allant rapidement de droite à gauche, de haut en bas, comme si elle découvrait chaque choses qui l'entourait – ce qui était le cas, car elle n'était jamais venue ici. Dans son élan, elle se retourna vers Vaiana; elle l'avait reconnue; et son regard se posa un court instant sur elle, comme une invitation à la rejoindre. Elle ne cessa pas de marcher pour autant. Elle sentait bien que quelque chose changeait en elle même et elle retourna le visage. L'endroit n'était plus loin, elle marcha prudemment en s'approchant.
Aucune notion de combat, de défense, Light ne se qustionna pas bien longtemps sur le pourquoi de ce tir. Vaiana avait des instincts diffrents des siens, bien que venant du même endroit. La corporation avait tellement d'unités - civiles, militaires, politiques, technologiques... - qu'il existait des tas de catégories de personnes au sein même de celle ci. Des catégories aussi variées que si ces personnes étaient chacunes venues d'une planète differente. Les pouvoirs psychiques, les capacités physiques, les capacités cerebrales, les gens qui ne pensaient pas d'eux même et obeissaient comme des robots...

Light et Vaiana n'avaient ni fait partie du même programme, n'avait pas de point commun à l'origine. Et Light n'avait jamais été sensible aux programmes subliminaux ou quelconques de la Chimeratech. Jamais "ils" n'avaient réussi à lui entrer quoi que ce fut dans le crâne. Et jamais elle n'avait daigné obéir. On pourrait penser que cela est un avantage, que cela l'aura sauvée ou autre; mais cela fut un probleme. Il lui a fallu des années de solitudes, pour observer. Pour se rendre compte que si elle disait ce qu'elle pensait, elle serit punie et sevèrement. C'est encore une enfant qu'elle se dit qu'elle devait faire semblmant un maximum d'être 'comme eux'. Et adolescente qu'elle commençà à se rebeller, tentant de faire changer les esprits. Mais cela ne la mena qu'à sa fuite, lorsqu'elle fut quasiment adulte...
Son cerveau, son activit, son esprit, son être semblait un bug dans la machine géante qu'était la corportion. Light n'avait pas été receptive aux prgrammes. Et elle avait réussi à le cacher pour survivre, jusqu'à ce que Morphea Illustris 'entre' dans sa vie. Elle s'arrêta devant la maison. Le jardin, les arbres. L'endroit n'avait pas l'air habité. Mais il y avait quelqu'un ici. Light sourit pour elle même.
*...s'il y a quelq'un ici, je vais passer pour l'attaquant. J'ai plutot interet à ma cacher ou à me mettre à l'abri...*
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Matsumoto
Huntress -frangine de Jessica
avatar

Féminin Nombre de messages : 658
Age : 35
Localisation : la ou tu va mourir
Humeur : big coup de down
Date d'inscription : 23/08/2007

Bourse d'argent
Argent possédé: 50000gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Ven 27 Fév - 5:10

Perdue dans la maisonnette, une huntress completement paumée qui venait a nouveau de subir le retour d'une force mentale tentant de prendre le dessus sur sa propre ame, si tant est qu'elle en ai vraiment une en fait. Une huntress anciennement sauvage qui ne demandait rien que ses primes et c'est tout. masi qui avait commence a changer peut etre a tort. se tenant la tete a deux Main , elle n'entendit nulelemnt la detonation, y avait il eu un bruit de detonation d'ailleurs? non, aucun bruit , juste quelque chose qui lui griffe violement le torse, quelque chose de rapide, efficace et d'assez puissant pour detruire une partie du mur deja branlant. La blessure eu a peine le temps de se faire connaitre que la majeure partie du mur exterieur de la bicoque perdue s'effondra emportant la huntress sous ses decombres suivit d'une partie du toit. Plus de signe de vie, l'inconscience l'espace d'un moment. puis le reveil, inatendu, dans une marre de sang mais la faiblesse n'etait pas la , non, le sang commencait lentement a retourner dans le corp ou il avait toujours circule, merveille que ce don qui lui avait ete offert. un etat de semi conscience par contre., au rythme lent de son coeur battant a peine, une etrange resonance . un souvenir , le choc avec ce projectile innatendu., une direction, quelqu'un peut etre encore la il fallait en etre sure. et de ce cote ci, des pas. lents, la meme ? non deux personnes. celles dont parlait Suiginto? possible, elel devrait se defendre encore, Pour une fois, elle se trouvait dans le role de la chassée , ignorant out de la situation, situation propice pour que la Mina originelle , le rubis de sang se reveille et devienne a nouveau cette creature meurtriere et egoiste.

Le ciel bleu , l'atmosphere etouffante du desert enfermaient les decombres de la maisonette qui ne tenait deja plus trop debout. d'un cote, un tas de gravas lourd fraichement tombés. du lourd, du tres lourd. les gravas tremblent. de plsu en plus, un bras arme, une main tenant Ebony son premier flingue, poussant de son revers le dernier gravas, Mina se releva des decombres, couvertes d'ecchymoses , sans plus attendre son bras se rabaissa en direction de al ou elle presumait etre le point de depart du projectile et tira. un coup de feu, un seconde et une troisieme detonation rapprochée. de quoi apprendre si elle arrivait a deloger quelqu'un puis , l'autre bras, celui tenant Ivoiry qui se tenait vers un autre cote, la ou elle pensait etre la seconde personne , celle aux bruits de pas, et ce regard froid, glacial qu'elle lanca au meme moment.


" Un simple geste et tu disparait de ce monde. Me suis je fais comprendre? Prime ou pas , Tuer ne me derange aucunement ! Tu veux tout de meme tenter le diable?! "

Mina s'arreta de bouger, ses plaies ne saignaient plus , aucune... sauf une celle qu'elel avait sur son bras droit petite protection au cas ou la tireuse serait tentee de recommencer son petit jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.nice-board.com
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: pélerinage   Dim 1 Mar - 1:04

Lite était fidèle à elle-même: toujours enclinte à parlementer et à régler les situations avec le moins d'effusions de sang possible... Quitte à risquer sa vie. Vaiana ne comprenait pas ce côté de la chiméra, même si elles étaient congénères... Cela ne voulait pas dire qu'elles se comprenaient parfaitement... Leurs caractères étaient totalement opposés, de même que leur façon de penser...

Les débris tremblaient, se soulevaient, roulaient, s'écartaient, dévoilant ainsi aux yeux des deux chiméras la jeune femme armée de deux armes de poing... Vaiana ne réagissa absolument pas, et si elle avait été une humaine normale avec un équipement normal, elle serait morte à coup sûr. Mais sa combinaison nanotechnologique se mis en marche, prévoyant la trajectoire des balles, et se mettant sur celles-ci. Elles étaient puissantes, redoutablement puissantes, en tout cas pour des armes de poing. Les lanières protectrices reculèrent jusqu'à Vaiana sous le choc, mais elle avait été efficacement protégée. Et déjà, les dégâts de sa protection vestimentaire s'auto-réparaient, en échange de quelques unes de ses cellules nerveuses...

Il fallait agir vite. Vaiana épaula son fusil, tirant aussi mais pas dans le but de toucher, plutôt dans celui de couvrir sa retraite. Dans un geste fluide et sans erreur, elle ordonna à sa combinaison de saisir Lite, ce qu'elle fit aussitôt sans difficulté aucune, pour la poser rapidement derrière un amas de pierre écroulé. Mais ce geste supprimait aussi sa propre couverture, et elle n'avait pas d'autres choix que de laisser sa combinaison encaisser les éventuelles balles de la jeune femme qui lui faisait face... Elle n'avait pas le temps d'épauler à nouveau son arme, et son adversaire l'aurait sûrement déjà devancée... Il ne restait plus qu'à compter sur la résistance de sa combinaison, le plus important finalement était que Lite soit hors de danger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 34
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Jeu 5 Mar - 19:23

La chimera observa le spectacle d'un oeil neutre.
Tentant a nouveau et comme d'habitude - depuis l'injection #2, c'est fou ce
qu'on peut prendre de nouvelles habitudes rapidement - d'analyser, de comprendre
et même - petit plus cette fois ci - de deviner où aller se diriger les
projectiles de la personne qui venait de réapparaître de sous les gravats. Elle
n'eut le temps de se préparer a détourner mentalement une balle, ou encore de
se rendre compte de sa capacité à le faire; que quelque chose l'attrapa et
la plaça sans lui demander son avis, faisant ce geste comme si elle etait faite
d'un simple morceau de plastique, comme si elle avait été un objet, qu'on aurait
pu déplacer à sa guise.
La personne qui venait de soulever les pierres cassées et de sortir de dessous comme de sous une simple couverture de laine n'avait pas une égratinure. Elle l'eut entre-aperçue un quart de seconde avant de se retrouver derière un autre tas de pierres, et son cerveau fit un tour rapide de la situation avant qu'elle ne parle, comme si elle n'avait réflechi.

"Je ne souhaite pas tenter le diable. Je n'ai pour but de vous agresser, encore moins de vous tuer... Je suis ici par hasard."
Elle reflechit à une tirade plus explicite. Elle ne savait comment la personne qui s'était relevée comme par magie aurait pris le fait qu'elle se soit retrouvée à l'abris en un quart de seconde et elle se dit qu'elle aurait bien pu prendre ceci pour une envie de se mettre à couvert afin de commencer à attaquer. Vaiana l'avait sauvée. Elle aurait pu penser qu'elles étaient quittes, mais non seulement, elle ne lui aviat pas suavé la vie de son plein gré la fois où elle l'avait fait - bien que cela eût été son but, les circonstances avaient pris le dessus lors de cette nuit étrange - et le fait est que son esprit ne fonctionnait pas de cette façon. Si elle avait dû sauver dix fois la vie de vaiana ou de toute autre personne qui lui était amicale, elle l'aurait fait sans que celle ci fût obligée de sauver la sienne ne serait-ce qu'une fois.
Elle lança un regard approbateur et rassurant à Vaiana - combel du paradoxe lorsqu'on sait qu'elle-même n'avait plus le moindre sentiment, mais elle savait encore, à son insu, exprimer des expressons humaines. Et elle se décala de façon à voir la jeune femme qui venait de la mettre en garde. C'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle la vit. Elle evait savoir à qui elle avait à faire, elle doutait fort du fait d'obtenir quelconque réponse de sa part, fut-ce par rapport à la corporation, dont elle avait appris des choses qui lui suffisait amplement pour le moment, ou par rapport à elle même.
La seringue contenant la dose de Morphea Illustris la suivait encore, elle s'était mise au dessus de sa tête, sans bouger plus que cela. Light ne l'avait bein entendu pas encore remarquée et elle retourna les yeux vers l'inconnue #2.

*...Pourquoi Vaiana a-t-elle tiré? Ce n'est pas possible, elle a le don pour se mettre dans des situations...*
La chimera se prépara à une eventuelle ripose de la jeune femme envers sa congénère. Elle ne savait pas comment elles se sortiraient de ce mauvais pas, ni si cette personne lui serait amicale. Elle se tenait là, à découvert pour prouver à l'inconnue qu'elle ne souhaitait pas attaquer, attendant un geste, une parole. Les films dans son esprit s'étaient calmés, mais une nausée la repris. Elle tenta de ne pas y porter trop d'attention, en se concentrant sur la situation. Une frisson lui parcourut le dos et au moment ou elle allait parler à nouveau, elle dût se jeter derrière les gravats là où Vaiana l'avait déposée pour vomir.
Elle ne vomit pas longtemps et il ne s'agissait que d'eau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Matsumoto
Huntress -frangine de Jessica
avatar

Féminin Nombre de messages : 658
Age : 35
Localisation : la ou tu va mourir
Humeur : big coup de down
Date d'inscription : 23/08/2007

Bourse d'argent
Argent possédé: 50000gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Jeu 26 Mar - 21:50

De l'exterieur , seul le bras de Mina semblit vraiment touche. un cours de son sang le parcourant. mais la douleur etait autre, elle n'arrivait d'ailleurs pas a reflechir convenablement contrairement a son habitude. a l'ame perdue qui s'approcha d'elle elle repondit d'un ton aggressif.

"Dans ce cas, partez loin d'ici , il n'y a rien a faire dans les environs si ce n'est mourrir et rejoindre les ames du carnage d'il y a deux ans! "

A peine avait elle termine ses mots qu'une autre balle s attira son attention, pari reussit le temps de tourner la tete et la configuration avait deja change. plus personne, la premiere tireuse avait sauve la vie de la "pacifique non violente". La tension ne baissa pas , pas tant qu'elle ressentait encore la presence de ces deux ames perdues en plein desert. ironie de pouvoir ressentir une presence humaine alors qu'elel ne savait meme pas si elle en avait une elle meme. Un bref coup d'oeil sur la tombe a proximite des nouvelles ruines , il ne restait plus que cette tombe en symbole du passé de la huntress. La destrution de la baraque deja en ruine ne l'affecta nullement , elle aurait peut etre prefere certes s'y retirer afin de disparaitre mais bon. peu importe. ce qui importait etait ce conflit en elle, la folie mortelle de la Chimeratech personifiée contre cet espoir de retrouver une chimere. Mais elel n'etait pas prete de prevoir ce qui commencait a emmerger de ce conflit interne. Dans un essai desespere entre douleur et lucidite, elle chargea une balle d'ebony avec un eclair de foudre, augmentant ainsi sa forte velocite et son pouvoir destructeur avant de tirer dans la zone ou elle pensait avoir vu partir les deux inconnues , sasn meme prendre du temsp afin de se demander si elles n'en voulaient pas vraiment a sa vie.

"Ceci est ma derniere sommation! Il n'y a rien a faire dans les parages! Mais si vous voulez mourir je suis pretes a exhaucer votre voeux a vous de choisir!"

L'aggressivite de la voix de Mina se faisait plus forte a mesure que son conflit interne ne se fasse plus dense encore afin de savoir qui elle devrait etre reellement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.nice-board.com
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: pélerinage   Sam 28 Mar - 3:12

La tueuse de la chimératech épaulait son arme, prête à frapper, pendant que son adversaire semblait mettre quelque chose dans son pistolet... C'était l'occasion idéale! Mais c'était sans compter l'état subit de son amie et congénère Lite, qui semblait mal en point... A un stade tel qu'elle en vomissait, même si elle tentait de le cacher...

Un frisson parcourut le corps de Vaiana, et en un dixième de seconde, le propre combat où elle était impliquée lui sembla totalement futile, inintéressant, dépourvu d'intérêt... Seule comptait Lite... Seule elle...
Aussi, elle se dirigea vers cette dernière, emprise d'un puissant sentiment qu'elle ne connaissait que depuis sa rencontre avec la jeune chiméra... L'inquiétude...

Se précipitant à ses côtés et s'agenouillant, elle posa sa main gauche sur le dos de son amie, et lui demanda avec appréhension...


"Lite...! Ca va? Lite!"

Puis une explosion, forte, assourdissante. L'éclatement d'un pan de mur, déjà fragilisé... "Quelque chose" avait frappée de toutes ses forces le mur de l'autre côté, et l'avait traversé sans difficulté aucune. La chiméra eut tout juste le temps de se jeter sur son amie pour la coucher au sol... Une épaisse fumée s'éleva, mélange de sable et de terre, qui empêchait toute respiration convenable... Quelques gouttes de sang tombèrent sur le visage de Lite... Vaiana avait agit par réflexe... C'était sans doute la première fois qu'elle sauvait quelqu'un... Qu'elle préservait la vie d'une personne... Au lieu de la prendre. Et sa blessure... Ce n'était qu'un bris de roche projeté par la balle... L'arcade sourcilière était un peu entaillée, mais rien de bien grave... Une blessure purement superficielle...

Lite n'avait pas changée... Son visage était toujours aussi doux... Un peu comme celui d'une enfant... Vaiana voulait sourire, mais seul un rictus était apparu, déformant son visage angélique...


"Que... Pourquoi... es-tu ici?"


Sa voix était dure, et sa main droite cherchait son fusil qui était au sol, perdu dans le sable et les gravats...

"Tu m'as suivie...? Je ne... Je ne voulais plus te voir... Depuis que tu m'as injectée cette chose... je..."

Quelque chose de long bougea sous le sable... Son Mark était là... Il ne craignant pas le sable, alors il n'y avait aucun problème... Sa main droite récupéra l'engin, mais son regard était toujours plongé dans celui de son amie...

"...Tout est de ta faute... La chiméra cherche à me tuer... Les gens cherchent à me tuer... Les chasseuses... Les tueuses... C'est ta faute... Même si... Je n'arrive pas à m'en convaincre..."


Sans un mot supplémentaire, elle déposa un rapide baiser sur les lèvres de son amie, et elle se releva, courant agilement entre nombre de décombres et de maisonnettes abandonnées... Elle savait que Lite n'approuverait pas, et qu'elle tenterait de l'en empêcher, mais Vaiana ne savait faire que cela... Se battre... Tuer... Alors quitte à le faire, autant le faire à l'écart de sa congénère...

Tout en courant, elle redressa son imposant fusil, et tira trois cartouches vers l'assaillante, malgré la vue brouillée de son œil droit qui était gêné par le sang. S'en suivit une phrase de défi...


"C'est moi ton adversaire!"

Au final, elle n'avait pratiquement rien entendu de ce que disait celle qui lui faisait face, et encore moins ce que disait son amie... Vaiana n'avait pas remarquée que plus elle se battait, moins elle prêtait d'attention à son environnement... Elle ne savait même plus pourquoi ni contre qui elle se battait... La chiméra d'un côté, les chasseuses de l'autre, les résistantes d'un autre... Peu importait au final... Seul ... le sang... importait... Prendre des vies, et.... Lite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 34
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Sam 11 Avr - 10:50

D'un coup le silence sembla avoir evahi la tête de la Chimera. Elle n'eut le temsp de repondre un seul mot à Vaiana qui la voyait encore comme une humaine vulnérable. Light ne resentait aucune douleur, elle ne se rendait meme aps compte d'avoir été bléssée au visage, et avait juste sentit (mentalement autant que matérielement) la baiser de Vaiana. Cela la laissa sans voix un instant, elle aurait voulu riposter mais sa congénère - quel drôle de terme, à présent, pour al designer - était dejà repartie, et à l'attaque, en plus... Light n'en cru pas ses oreilles, trois coups de feu. Et pas des plus petits. LA bataille était engagée, il lui faudrait faire quelque chose.
Light se leva d'un bond, entedant encore les mots de Vaiana. De sa faute. Desa faute, mais quoi, au juste? La Chimera avait juste voulu donner un peu de libre arbitre à Vaiana. Elle avait juste vulu lui rendre son âme, lui rendre sa cpacité a penser, à reflechir, à faire des choix.
Si la Chimeratech la recherchait, c'était peut etre bien de sa faute, mais si elle avait des sentiments, Light 'y pouvait rien. A moins que la substance n'ait quelque chose à voir la dedans? Non, cela faisait trop longtemps, maintenant, qu'elle lui avait injectée. Elle ne pouvait plus agir de cette façon excessive.
Light ne reflechit cependant pas trop longtemps sur le sujet. Elle aussi, voulait que Vaiana reste env ie, et en bonne santé. Elle ne savait pourquoi, mais telle était la réalité. Elle ne voualit aps et n'aurait pu supporter de la voir mal en point.
Elle se jeta donc sans comprendre sur elle, l'attrappant par derrière, l'entourant de ses bras fins et forts et l'attirant en arrière, derrière un Nième tas de gravats. Là, elle la claqua au sol délicatement, esperant que les trois projectiles n''aient pas atteints leur cible et aient té déviés - peine perdue, à son avis.

"Tu es dingue ou quoi? Tu ne te rends pas compte que la violence n'est pas la seule solution pour régler les problèmes? et que tu vas finir par mourrir pour des idioties pareilles?"
Son regard était dur et sincère, on n'y lisait pas de peur ni vraiment de colère, mais de l'inquiétude doublée d'une volonté de mise en garde, toutes deux triplée par autre chose d'indéfini. Elle la relacha et la regarda, attendant un bruit de detonation en retour. Elle était prête à envoyer le prochain projectile loin dans l'atmosphère s'il le fallait. Elle n'avait réagir avant pour ceux de Vaiana. Maintenant qu'elle en avait le pouvoir, elle ne l'avait pas fait, trop en proie à ses pensées duent au geste de sa congénère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mina Matsumoto
Huntress -frangine de Jessica
avatar

Féminin Nombre de messages : 658
Age : 35
Localisation : la ou tu va mourir
Humeur : big coup de down
Date d'inscription : 23/08/2007

Bourse d'argent
Argent possédé: 50000gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Lun 27 Avr - 23:24

Malgre les filins de sang qui recouvraient ses bras, la untress en proie a un conflit interne des plus dense, lui obscurcissant la realite et son environnement, ne faiblissait pas. du moins elle ne semblait point ressentir les manques du au manque de sang. Quoi de plus normal pour elle que de tirer partie de cette tare genetique qui fait partie d'elle depuis sa creation. Sans meme avoir fait attention aux evenements, elle se rendoit compte que les deux personnes qui etaient presente une minute plustot devant elle avaient disparut un peu plus loin surement pour faire le point sur la situation. A la base les huntress n'ont pas le droit de tuer quelqu'un ne se trouvant pas sur les listes de recherches. Bien evidemment bien des chasseuses faisait fi de cette interdiction et Mina la premiere masi parfois il arrivait qu'une etincelle de vie, ou d'autre chose vienne vous alerter et vosu ramener a suivre cette regle. notemment celle des crimes contre la chimeratech. Tuer un membre de la Chimeratech etait classe comme delitde classe S. la categorie superieure. la rencontre avec la chimeratech personnifiée expliquait que les jumelles noires ne soient pas poursuivies au vu du destin qui leur etait promis a ce moment là mais si Mina tuait a cet instant une chimera elle passerai du cote des chassées et au vu de sa situation mentale actuelle, elle n'en avait pas besoin , meme is son temperament lui demandait de le faire. Comment analser la situation avec ces deux formes qui se battent en elle ? comment analyser cette autre force quui semblait voir le kur en Mina et qui semblait tenter de museler les deux autres entités qui deja se partagaient l'ame de la creature sans existance propre? Difficile , ce sera encore plus difficile lorsqu'elle entendi , au beau milieu d'un silence de mort le mot "adversaire". L'une des deux in connues avait releve son defi. A ce moment, Mina savait. elle avait compris que desormais elle allait changer une bonne fois pour toute que ce combat interne entre ses souvenirs et l'original , suiginto, deciderait de ce que la huntress deviendrait une bonne fois pour toutes.

Sasn qu'elle puisse sas apercevoir a temps, l'adversaire de Mina disparut de son champs de vision. elle ne savait pas qu'elle etait a nouveau avec la seconde personne masi a ce moment plus rien n'avait d'importance. non plus rien. Recherchant son adversaire, ses yeux passerent sur la tombe de ffortune pres des ruines et la un choc. plus rien ne se fait senir d'autre que le vent de sable qui secoue legerement la plaine desertique et la huntress qui se dirige lentement vers cette tombe miserable devant laquelle elle restera un moment sans bouger sans rien dire , elle se fait juste une promesse qu'elle tait a la face de la planete. puis le poing serre , elle s'eclipse, elle cours, comme en fuyant pour sa vie balancantr quelques balles chargées d'eclair vers ses deux visiteuses inconnues avant de disparaitre dans le neant chaleureux des environs. Quelques minutes plus tard , une huntress se tient debout sur les hauteurs des environs. Pres d ela ligne d'horizon, au loin, une tombe a cote de ruines nouvelles . soudainement, la huntress tombe a genoux. un passant racontera a son arrive a Prevelle plus tard que sans voir d'ou cel venait il entendit un cri d'agonie tel qu'on en avait jamasi netendu de memoire d'homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.nice-board.com
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: pélerinage   Mar 28 Avr - 14:38

Vaiana avait été plaquée au sol non sans délicatesse, par Light. Son visage avait tout de la crispation la plus totale, et une nouvelle sensation montait en elle, une sensation qu'elle ne connaissait que trop peu... La colère... Elle, le chien d'attaque de la Corporation, n'obéissait plus aux ordres de ses supèrieurs depuis maintenant de longs jours, il n'y avait plus aucun contact entre eux.... Si ce n'était les robots récupérateurs qui venaient constamment la harceler, pour la récupérer... Intacte ou... en pièces...

"Tu es dingue ou quoi? Tu ne te rends pas compte
que la violence n'est pas la seule solution pour régler les problèmes?
et que tu vas finir par mourir pour des idioties pareilles?"


La phrase de sa congénère ne fit qu'accentuer sa crispation... Elle, qui l'avait rendue ainsi, n'avait pas à lui dire ce qu'elle devait faire! Vaiana répliqua aussitôt...

"Qu... C'est ta faute! J'ai toujours été..."

Mais elle n'acheva pas, car quatre véritables éclairs percèrent les maisonnées alentours, ou du moins ce qu'il en restait, dans un vacarme assourdissant. Par réflexe, encore une fois et à nouveau, elle enveloppa littéralement son amie de ses bras, et la serra contre elle, comme pour la protéger. D'abord elle la sauvait, maintenant elle la protégeait... Pour une tueuse sans état-d'âme, elle était devenue véritablement bienveillante, à n'en pas douter...

Mais le pire était qu'elle ne s'en était même pas rendu compte. C'était un pur réflexe, comme si son inconscient ne voulait pas que sa congénère souffre d'une quelconque façon que ce soit. Mais lorsqu'elle ouvrit les yeux, et s'en aperceva, des rougeurs étaient apparues sur ses joues... Mais ce n'était pas le moment pour être émotive... Elle se redressa lentement, regardant en direction de celle contre qui elle était censée se battre...

Mais il n'y avait plus personne. Celle qu'elle voulait tuer n'était plus là. Et sa présence n'était plus décelable non plus. Elle avait fuit...

Vaiana repoussa vivement Light en arrière, et ramassa son fusil d'assaut à la hâte, pointant son canon dans la direction de son amie. Son visage, si angélique pourtant, paraissait complètement perdu.. Son regard était hésitant, des doutes... Des doutes étaient perceptibles... Mais son envie de se battre, qui n'était pas assouvie, son envie de tuer, se retournait maintenant contre une autre personne... Même si elle était une amie...

Le doigt se positionna sur la détente, il y avait déjà une balle chambrée... L'horrible machine n'attendait plus qu'une seule impulsion pour accomplir son dessein funèbre et macabre...


"Light..."

La tueuse ne trouvait pas les mots... Elle ne comprenait même plus ce qu'elle faisait...


"Je... C'est la seule chose que je suis capable de faire... Je ne suis pas comme toi... Je ne sais pas parler... Discuter... Trouver des accords... Je ne sais... qu'ôter la vie des autres... C'est la seule chose que je suis capable de faire... J'ai été créée pour cela... La violence... La mort... Le sang... Les vies... Je ne sais faire que cela. Et de toute façon je suis censée mourir sur un champs de bataille... Alors ne me dis pas ce que je dois faire... Ne..."

Vaiana n'arrivait plus à parler d'avantage. Elle commençait à sentir l'engourdissement de ses doigts, ces derniers étaient crispés sur la détente... Prêts à commettre l'irréparable... Light... Etait en danger de mort... Et c'était plus ou moins contre le gré de la tueuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 34
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Lun 11 Mai - 19:43

relevées, après que la detonantion et les eclairs eurent transpercé le silence et le ciel. Low regardait Vaiana de ses yeux inexpressifs et froids. Elle même ne se rendait pas compte de cet air qu'elle avait sur le visage. un air entre la froisdeur totale et l'absence la plus totale aussi. Light n'était plus Light. Et Vaiana pointait son arme sur elle tendis qu'elle tentait de luie xpliquer l'inexplicable: ce qu'elle était. Ce qu'elle etait à la base, ce pour quoi elle fut créée, son unique fonction dans ce monde sans queue ni tête.
Low ne bronchait pas, attendant un geste, un mot, quel que fut celui ci ou l'autre. Les films avaient cessé, les eclairs aussi. LA Huntress était partie, mais son absence ne se fit pas ressentir longtemps.
Tandis que la Chimera analysait la situation à une vitesse folle, tout en analyant les mots et gestes de Vaiana, le peu de choses qu'elle en conniassait et leur 'passé commun' d'une nuit, elle réalisa que si Vaiana tandait trop l'index... Elle ne serait plus là. Enfin... C'est ce que l'on s'imagine généralement, lorsque l'on pense à la mort. Ne plus être là. Disparaitre, laissant pour seule trace derrière nous une photos, pour les plsu chanceux et les plsu doués un album, des chansons, des textes, dessins, peintures... Un souvenir dans les pensées des gens qui nous ont connu, aimé ou detesté, peu importe, on laisse toujours un souvenir. Peut être même plus lorsqu'on a été detesté, d'ailleurs.
Le côté ironique de ces pensées embruillées fut que Low avait déjà l'impression de ne plus être là. un cri d'agonie mis fin à ses pensées les plus techniques et les plus philosophiques tandis qu'elle regardait sa congénere dans les yeux, le canon de l'arme qu'elle tenait en face de son visage.
Aucun mot ne semblait être approprié à cet instant, aucun geste non plus. Vaiana était plus perdue encore que lors de leur rencontre, et le cri qui venait de s'elever dans les airs temoignait d'un aml ête certainement bien pire que n'importe quelle blessure physique...
Low tandis le bars vers le canon de l'arme comme pour baisser celui ci face à terre, mais elle ne le toucha finalement pas. Elle remis son bras le long de son corps et tourna le dos - geste inconscient? Faute de débutante? - à sa congenère qui la pointait avec une arme des moins symapthiques. Elle regarda le ciel et commença a scruter les environs, à la recherche de la personne qui venait d'hurler. Elle n'avait vu ni son visage, ni son allure, elle ne savait à qui elle avait à faire, Huntress, Resistance, Chimera? La troiseme possibilité s'averait être impossible, elle n'aurait pas attaqué, a moins de savoir que les deux Chimera en question n'étaient plus attachée de près a la corporation.
Les yeux noirs de Low sillonèrent les alentours, cherchant l'âme en peine qui venait d'exterioriser sa souffrance, avant de se reposer sur sa congenère.
Etait elle la seule à avoir la tête froide? Rien n'était moins sur, son esprit avait beau pouvoir analyser les faits et actions,, l'environnement et les gestes des personnes l'entourant, Light était dejà bien loin.
Et la seringue la suivait toujours.

[Désolée pour cette merveille d'action et d'avancement du schmilblick] XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: pélerinage   Mar 12 Mai - 2:24

Pas de réponse. Le désintérêt total de la part de la chiméra, de la part de sa congénère... Vaiana sentit son cœur se serrer lorsqu'une main se leva vers son arme, mais pour finalement retomber le long du corps de Light. Elle se releva, et ne fit plus attention à la jeune tueuse. Ce désintérêt pour Vaiana fut le coup de grâce... Elle lâcha son énorme et lourd fusil, et baissa la tête, le regard perdu dans le sable qui s'infiltrait partout.

Son existence n'avait plus aucun sens. Light l'empêchait de se battre, et elle même ne la considérait plus comme une menace. Pourtant, la jeune tueuse aurait pu presser la détente... Sans aucun problème, sans aucun soucis, sans aucune hésitation. Le sang, les viscères, l'odeur qui allait avec... Tout cela, elle connaissait... Et une fois la détente pressée, tous les automatismes revenaient... Quels qu'ils étaient, bien entendu.

Que pouvait-elle donc faire? Si son existence n'était plus désirée, et si son existence n'était plus d'aucune utilité? Si elle ne pouvait même pas faire ce pourquoi elle avait été créée...? Que faisait-elle ici, dans ces plaines chaudes, dans ce sable chaud, à tenter d'échapper à des créatures robotisées qui faisait tout pour la récupérer? Vivre sans but, mourir sans but... Ce n'était pas ce qu'elle voulait... Echo-1, Sangwer Vaiana, ne pouvait pas continuer sur cette voie, ainsi. Il fallait qu'elle fasse un choix, et ce choix était tout choisit.

Sa doigts fins glissèrent dans le sable jusqu'à son fusil. L'imposante machine à tuer pesant plus de 25 kilos ne craignait pas le sable... Elle ne craignait rien, pour ainsi dire. C'était ces adversaires qui la craignait, et ils avaient toutes les raisons de le faire... Un bande blanche faisant partie de sa combinaison, merveilleux concentré de nanotechnologie, se déroula le long de son bras et s'enroula autour de la machine de guerre, pour soulager aisément le poids qui était le sien.

La jeune femme se releva, son regard avait changé... Il n'y avait plus aucune hésitation, elle savait ce qu'elle avait à faire maintenant. Tournant les talons, elle commença à s'en aller, repartant dans la direction par laquelle elle était venue... Sans un mot pour son amie, sans le moindre geste... Ses doigts libres se posèrent sur sa nuque, et un "clic" résonna dans l'immensité des ruines... Son pas était régulier, et elle s'éloignait petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 34
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: pélerinage   Sam 13 Juin - 17:13

Une lueur blafarde et tendant plus vers le gris que vers le blanc entoura la chimera sans qu'elle puisse elle même comprendre ce qui se passait. Son amie, celle qu'elle avait sauvée et pour qui elle se sentait autant de responsablités - non de ces responsabilités ennuyeuses et contraignantes que peuvent vous infliger le travail ou tout autre charge imposée à vous, mais de ces responsabilités que l'on veut se sentir avoir par rapport à une personne que l'onapprecie, à qui, sans savoir pourquoi, l'on tient - et de sentiments mêlés; la seule personne qui fisait partie de son existence, s'en allait après avoir touché son cou. Les geste qu'avait eue Vaiana en pointant son arme sur Light ne luiétait parvenu ni comme une menace, ni comme un défi. Elle n'avait même pas ressenti d'inquietude, à vrai dire, et tandis que son cerveau ne recevait plus les sentiments et les sensations qu'une humaine aurait alors ressentie, il tendit à lui faire voir ce brouillard, cette lumière aussi grise qu'aveuglante, tandis que son analyse de la situation tandait vers un resultat: Vaiana s'en va. Puis vers une deuxieme resultat: une inconnue est en train de vivre une telle douleur qu'elle ne pourrait surement rien y faire.
Pour l première fois depuis son evasion, Light tomba dans un état létargique qui n'avait pas pour cause l'injection de cette substace qu'une part d'elle même aurait voulu voir s'evaporer de son organisme. Et tandis que son cerveau se rendait compte que son esprit se divisait, Low sombra dans un demi sommeil qui n'avait plus rien à voir avec les premiers.
Plus de rêves à propos de son passé qui semblait s'être envolés pour quelques heures après ma deuxieme injection, plus de reponses rendues sous formes de puzzle. Vaiana s'éloignait et la chimera perdait peu à peu le contact avec la réalité. Tandis que la lumière l'entourait au point ou ses yeux ne voyait que ce qui se passait dans le fond de sa propre âme, elle était immobile et se mis à realiser ue peut être cette étrange journée et ses reactions physiques desagréables n'étaient que des effets secondaires de l'injection.
*Je suis fichue... Comme si j'étais enfermée dans mon propre corps et mon esprit ne peut rien y faire...*
Fixant l'horizon ou ce qui se trouvait devant elle - c'est à dire son amie qui s'en allait d'un pas tellement régulier qu'il en était inquietant - ou encore le vide, Low commença à sombrer dans un profond sommeil eveillé. Elle aurait voulu bouger pour pouvoir aller rechercher Vaiana, bouger pour pouvoir aller chercher l'âme en peine qui se trouvait quelque part dans le sdunes et avait cetainement besoin d'aide - selon son point de vue. Mais rien de tout cela ne lui semblait possible, rien de cela n'était possible. La seringue tomba net, allongée sur le sable.


"- Vous avez vu l'évlution de l'embryon #2?
- Oui, bien entendu. La verité ne va pas tarder à refaire surface, si leur evolution n'est pas stoppée ou leur esprit modifier.
- Ce sujet n'a jamais été atteint par aucun porgramme. Une chance que son tempéremment ne le pousse pas à se rebeller...
- Nous avons reussi pendant otutes ces années a faire croire au #1 qu'il etait un homme. Nous conditionnerons son esprit plus facilement pour qu'il serve la cause de la corporation. Ensuite advienne que pourra de #2.
- Laissons le se sauver, s'il vit trop près de son double il pourrait nous créer des problemes. Leur entente et leur comprehension parfaite pourrait ammener #1 à se rebeller, au qui sait, reveiller des pouvoirs encore inconnu chez les 2?
- Je vais m'occuper de #1.Un changement de point de vue chez Omega sera forcement un choc chez Light qui se contentera peut etre enfin de la vie qu'elle a ici.
- N'appelez pas les jumeaux par leur prenom, les sujets doivent rester des numeros, je vous rappelle. Nous ne tolèrerons aucun attachement et aucune humanisation des sujets. Mais allez-y."

Les deux personnes qui se dessinerent dans le reve de Light lui etaient naturellement inconnues. Retour des films a propos de son origine, son passé sans être reelement le sien, mais stgnation de cet état apathique contre lequel elle ne pouvait lutter.
Le coton blafard et aveuglnt l'entourant ne s'en était allé. Et elle ignorait si on pouvait le voir de l'exterieur ou s'il etait une hallucination.

[je me suis permise de repondre, avant Mina... encore un post un peu egocentré ... Transition vers un rp plus partagé je l'espère, la prochaine fois....]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 28
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: pélerinage   Mer 17 Juin - 0:56

Tout avait été choisit. Le retour en arrière? Il était impossible. Dès lors qu'elle réactivait sa connexion avec la Chimératech, elle était destinée à être retrouvée. Cela faisait une trentaine de secondes qu'elle avait appuyée sur ce maudit bouton, et déjà, des nombreux vrombissements se faisaient entendre...

C'était pour elle qu'ils arrivaient. Et pour personne d'autre. Pas des hommes, pas des soldats, pas des chasseurs. Juste des... "récupérateurs". Et une fois à une bonne centaine de mètres de Light, une dizaine de petits appareils à hélices apparurent au détour d'une dune, soulevant de la poussière sur leur passage.

Voila ce qu'avait choisit Vaiana. Elle n'aurait pas pu supporter de vivre sans savoir comment. Il fallait qu'elle ait un but, des ordres, il fallait que les choses soient... à sa portée... Même si elle ne savait pas ce que cela voulait dire. Les petits appareils encerclèrent rapidement la chiméra. Ce n'était que de vulgaires robots, pilotés à distance. Vaiana souria, et leva les bras en l'air, relâchant son lourd fusil d'assaut qui tomba dans le sable chaud. Ses derniers mots furent pour Lite, même si à cent mètres de là, il y avait peu de chances qu'elle les entendent.

"Désolée, Light."


Une vingtaine de détonations se firent entendre. Perforée de toutes parts, La chiméra tomba à genou, les bras le long du corps. Elle pouvait sentir son sang, mais aussi cet étrange liquide bleu clair, qui s'écoulaient de ses blessures mortelles.. Elle venait d'être abattue par les robots récupérateurs, car elle s'était éloignée du droit chemin... Celui fixé par la corporation. Elle s'écroula au sol... Et tout le sable autour d'elle se teinta de rouge et de bleu.... L'Oxydrine d'Hydroxide Composite... Ses pupilles se dilatèrent, son pouls s'arrêta, son cœur était perforé de toute façon... Plus rien. Le néant du zéro absolu, les ténèbres les plus abyssales... Et un simple cadavre, avec un visage d'ange maintenant paisible, dénué de toute interrogation, juste au final une masse de chair avec de la haute technologie...

Rien n'était perdu pour la corporation. Les robots récupérèrent le corps sans vie et le matériel de la chiméra sans même prêter attention à Light, et s'évanouissèrent aussi rapidement qu'ils étaient apparus... Ainsi s'achevait l'existence rebelle d'un outil défectueux de la chiméra Incorporation. Mais même un outil très endommagé pouvait être réparé... Est-ce que cela allait être le cas?

Seul l'avenir le dirait...





[Fin de sujet pour moi. Désolée Light, mais c'est nécessaire pour l'histoire de Vaiana. Direction => http://wild-magic.nice-board.com/entree-f6/mio-revient-d-une-mission-libre-t211.htm]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pélerinage   

Revenir en haut Aller en bas
 
pélerinage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pélerinage?
» Grand pèlerinage de Bourges.
» Petite semane en pélerinage sans internet :x
» Pélerinage à Lenton
» [PC] Jeux de bataille spatiale - Revenu de pélerinage :p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: villes et villages-
Sauter vers: